Hyundai Santa Fe – Auto-moto du 10/9 /2023

0
967

Hyundai Santa Fe. Avec sa ligne tirée au cordeau et ses sophistications à la pointe de la technologie, le baroudeur coréen s’affranchit littéralement des standards stylistiques du SUV classique et réalise un grand saut dans le futur.

La plupart des constructeurs automobile, généralistes comme premium, incitent leurs bureaux de design à se libérer des carcans du passé et de faire preuve davantage de créativité. La marque Hyundai n’échappe pas à cette logique avec une gamme complètement métamorphosée, comme en témoigne le tout dernier Hyundai Santa Fe, qui opère des changements radicaux en tout point de vue. Exit la silhouette rondouillarde du modèle sortant, le nouveau venu propose une ligne résolument cartésienne, rythmée par des surfaces et des volumes épurés. Inaugurée par le nouveau Land Rover Defender, cette composition esthétique se signale par sa rigidité. Tout comme elle véhicule les valeurs de sécurité et de robustesse, plutôt que celles de l’élégance artistique et de l’harmonie des courbes.

Audacieuse, la face avant impressionne d’emblée par sa calandre rectangulaire encadrée par des projecteurs en forme de H, surplombant un bouclier avant qui puise, lui aussi, son inspiration du logo Hyundai.

Même constat au niveau du profil, dont l’empattement allongé confère une allure plus statutaire. Ici, les flancs épurés sont soulignés par une ligne de toit qui s’étire doucement vers l’arrière.

De même, le dessin des ailes proéminentes est totalement raccord avec les passages de roues imposants. A noter que le nouveau Santa Fe repose sur des jantes spécifiques de 21 pouces.

Sans fioritures aucune, la partie arrière, nettement caractérisée par une vaste baie de hayon, rehausse l’impression de robustesse dégagée par le véhicule. Et, là encore, les feux font écho aux projecteurs avant.

Avec une longueur de 4,83 m, une largeur de 1,90 m et une hauteur de 1,72 m, le nouveau coréen se montre plus grand que son prédécesseur. En même temps, il se veut plus spacieux, en raison de son empattement allongé à 2,81 m, ce qui décuple le confort et le bien-être des occupants. Le renouveau du Santa Fe réside, justement, dans la possibilité de proposer une troisième rangée de sièges, permettant d’embarquer 6 passagers dans des conditions décentes. A l’avant, les sièges Relaxation avec repose-pied permettent de se détendre dans une position confortable tout en ayant la sensation d’être en apesanteur. Avec son coffre gigantesque et son plancher parfaitement plat, ce modèle peut même prétendre jouer au déménageur du week-end.

Outre le design extérieur manifestement cubique, l’agencement intérieur s’inscrit lui aussi dans cette même tendance. Là encore, on retrouve l’incontournable motif en H qui caractérise la planche de bord, dont les ouïes de ventilation dégagent une sensation de légèreté aérienne.

L’autre point fort du Santa Fe réside dans sa dotation high-tech, à l’instar de la tablette multifonction à stérilisation par UV-C, secondée par le double chargeur par induction pour smartphones. En même temps, il adopte une immense dalle d’affichage incurvée, intégrant le combiné d’instrumentation de 12,3 pouces et le système d’infodivertissement.

Cette interface numérique se veut à la fois pratique et ergonomique, ce qui offre une belle expérience optico-tactile. Dans ce même ordre d’idées, le sélecteur des rapports de la console centrale a été transféré vers la colonne de direction, afin de dégager plus d‘espace entre les sièges et, surtout, d’offrir une commande entièrement électrique.

En tant que grand SUV à vocation familiale, le Santa FE propose le plus vaste espace intérieur de son segment. Il n’en demeure pas moins un véhicule de loisir par excellence, notamment lorsque les sièges sont repliés et que le hayon est grand ouvert, ce qui en fait un SUV idéal pour les activités outdoor et les escapades en pleine nature.

Tout compte fait, le Santa Fe, dont la commercialisation est prévue en 2024, sera animé, au choix, par deux motorisations hybrides. D’un côté, il y a le 4-cylindres hybride turbo de 1,6 litre (180 ch), de l’autre, on trouve le 1,6 l 4-cylindres hybride rechargeable turbo essence. Les deux blocs s’accompagnent exclusivement de la boîte automatique à six rapports.