Hyundai IONIQ 6 – Auto-Moto du 22/01/2023

0
195

Totalement avant-gardiste, ce modèle 100% électrique, préfigure littéralement l’avenir de l’automobile. Avec une autonomie de 614 kilomètres, il est considéré comme l’un des véhicules électriques les plus efficients du marché.

Mettre le cap sur l’électrique et déployer tous les efforts pour produire la voiture la plus efficiente, telle est la devise des grands constructeurs automobile. Précurseur, la marque américaine Tesla a ouvert la voie aux constructeurs européens et asiatiques qui se sont démenés pour réduire le gap. Et bien sûr, chacun y va à sa manière en investissant des milliards en recherche et développement. Dans le lot des marques déterminées à électrifier entièrement leur gamme, Hyundai peut être considéré comme l’un des plus laborieux. C’est une véritable course contre la montre : le Hyundai IONIQ 5 à peine est-il commercialisé, en 2021, que le constructeur coréen double la mise en dévoilant l’IONIQ 6.

Avec la nouvelle IONIQ 6, l’engagement de la marque Hyundai dans le domaine de l’électrification vient de franchir un nouveau cap. Les progrès réalisés sont encore plus marquants, en vertu de la haute technologie des batteries. Lesquelles ont été développées pour offrir d’excellentes performances de conduite, mais aussi une autonomie suffisante pour effectuer des voyages au long cours.

L’IONIQ 6 est le fruit de longues années de recherche en matière d’efficience aérodynamique. Rien d’étonnant donc si son coefficient de traînée (0,21) est l’un des plus faibles de son genre, et son autonomie flirte avec 614 km grâce à une simple recharge.

Esthétiquement, sa silhouette est à la fois épurée et sensuelle, mais recèle des innovations techniques évoluées. Greffé sur le bouclier avant, le volet d’air actif réduit la résistance au refroidissement, ce qui constitue plus de 20% de la résistance totale du véhicule. Il s’agit d’une trappe à double ouverture, qui ne se lève qu’en cas de besoin de refroidissement des dispositifs électriques, sinon elle se referme.

Les poignées de porte affleurantes à la carrosserie, tout autant que le becquet arrière, elles aussi, contribuent considérablement à l’amélioration des performances aérodynamiques.

Outre le plaisir de conduire, les porte-à-faux avant très courts, combinés à l’empattement allongé (2 950), donnent la possibilité de dégager davantage d’espace à bord, au bénéfice du confort. A cet égard, l’IONIQ 6 peut facilement se transformer en un «bureau roulant». Ou encore en une bonne source d’énergie.

Grâce à sa technologie de recharge inversée, elle se métamorphose en une sorte de générateur de courant continu.

L’habitacle de IONIQ 6 est conçu pour offrir un maximum de bien-être. L’éclairage d’ambiance bicolore est personnalisable avec pas moins de 64 nuances de couleurs. Mieux encore, la variation de l’éclairage asservie à la vitesse, devrait accentuer l’expérience de conduite.

La planche de bord modulable intègre un écran tactile de 12 pouces, juxtaposé au combiné d’instrumentation numérique.

Bénéficiant de technologies avancées, le conducteur peut paramétrer son expérience de conduite, comme bon lui semble.

Sans surprise, le confort est soigné avec des sièges inclinables à souhait, ce qui permet de se détendre en toute aisance.

Pour ce qui est des assistants électroniques à la conduite, l’IONIQ 6 propose le nec plus ultra, à l’instar du système EV Performance Tune-up. Il s’agit d’un dispositif qui donne au conducteur la possibilité de régler simultanément l’assistance de la direction, le mode d’alimentation du moteur électrique ainsi que la sensibilité de la pédale d’accélérateur.

Sur le plan de la propulsion, l’IONIQ 6 offre le choix entre une vaste gamme de moteurs électriques et de packs de batterie. A commencer par la grande batterie de 77,4 kWh, qui s’accompagne de deux configurations de moteurs électriques : à 2 roues arrière motrices ou à 4 roues motrices. En tant que transmission intégrale, cette dernière adopte deux moteurs électriques qui développent la puissance combinée de 325 ch pour un couple de 605 Nm. L’autonomie n’est pas en reste avec la possibilité de parcourir 614 kilomètres, avant de rebrancher le véhicule.

Grâce à une borne dédiée, la durée de recharge des batteries ne va pas au-delà de 18 minutes, pour atteindre 80% de recharge.

Au final, il faut signaler que la Hyundai IONIQ 6, dont la production vient d’être lancée, sera bientôt commercialisée, en Europe, à un tarif qui démarre à partir de 600 000 DH.

Quant à son importation au Maroc, il est encore prématuré d’en parler.