Hyundai i20

0
764

La relance de la i20 renforcera à coup sûr la position du label coréen qui réalise de bonnes performances de vente grâce aux modèles SUV. En particulier, le Hyundai Tucson qui jouit d’une excellente popularité auprès des acheteurs marocains.

Marchant sur les pas de son grand frère, la Hyundai i20 adopte un code stylistique moderne et des innovations à la pointe de la technologie. Seul bémol, elle n’est animée que par un seul bloc à essence. Ce qui pourrait limiter sa marge de manœuvre face aux stars de la catégorie : Renault Clio, Peugeot 208, Citroën C3 et Toyota Yaris. Qu’à cela ne tienne, la i20 met en œuvre un paquet d’arguments pour en découdre. A commencer par sa silhouette qui fait forte impression.

Au premier coup d’œil, on constate que la nouvelle venue a définitivement laissé tomber la robe de la précédente génération, pour enfiler un costume sport chic. Les multiples angles aigus et arêtes vives flanqués ça-et -là sur la carrosserie, procurent un tempérament résolument dynamique. Ceci est d’autant plus palpable au niveau du profil qui se distingue par des flancs acérés, une ceinture de caisse bien marquée et des proportions équilibrées.

Bien pensée, la signature visuelle des optiques contribue à établir une jonction parfaite entre les flancs et la poupe, accentuant ainsi son capital élégance.

Question mensurations, la citadine coréenne affiche une longueur d’un peu plus de 4 m, une largeur de 1,77 m et une hauteur de 1,45 m. De quoi embarquer 5 passagers dans des conditions décentes. Pour ce qui est de la capacité de chargement, le coffre revendique un volume de 352 litres, ce qui le place dans la moyenne du segment.

Et puis, les clients ont l’embarras de choix des couleurs, qui se déclinent en 7 coloris extérieurs. Et même la possibilité́ d’opter pour une finition bi-ton.

Entièrement redessiné, l’habitacle est en parfaite adéquation avec la partie extérieure. Ici, on apprécie surtout la hauteur élevée de la planche de bord et le design fonctionnel de la console centrale, ce qui confère une bonne position de conduite. Partout l’ergonomie est bien étudiée : les fonctions d’infodivertissement sont gérées à partir de l’écran tactile 8 pouces, alors que les paramètres de conduite défilent devant les yeux du conducteur sur un compteur digital de 10.25 pouces. Sans oublier les incontournables systèmes de connectivité compatibles avec les applications Android Auto & Apple CarPlay.

Si la qualité des revêtements est agréable à l’œil et au toucher, l’arsenal de sécurité, lui, semble bien renforcé. Outre les multiples aides électroniques à la conduite, pas moins de 6 airbags sont livrés de série. La Hyundai i20 se décline en deux finitions : Inventive et Seductive. La première offre à la clé : régulateur de vitesse, climatisation manuelle, capteur de lumière et de pluie, indicateur de crevaison des pneus, radar de recul couplé à une caméra, accès mains libres, vitres arrière surteintées… La seconde complète la donne en y ajoutant les feux de jour à LED, les antibrouillards, les radars de stationnement, la lumière d’ambiance, et les jantes en aluminium de 16 pouces.

Sur le plan mécanique, l’importateur de la marque Hyundai ne propose que la version à essence, qui abrite sous son capot le moteur 1,4 litre MPI développant 100 ch. Plein de vitalité, ce bloc se distingue par ses montées en régime instantanées, ce qui procure un réel plaisir de conduire aussi bien en zones urbaines que sur autoroutes. Ce 4-cylindres s’associe, au choix, à la boîte manuelle ou automatique à six rapports.

Côté finance, la nouvelle Hyundai i20 s’affiche à partir de 159 000 DH. En guise de bonus limité à la période de lancement, les clients peuvent bénéficier d’une offre commerciale plutôt intéressante avec une mensualité de 966 DH/mois et un crédit à 0%.

Galerie

[smartslider3 slider= »162″]