Hyundai i20 : L’essence en émoi…

0
335

Après une éclipse assez longue, la Hyundai i20 réapparaît sur le marché marocain. Et la citadine coréenne compte bien y briller, malgré l’absence d’une motorisation Diesel.

Apparue en 2009, la première génération de la Hyundai i20 a connu une carrière éphémère sur notre marché. Voilà quelques années qu’elle l’a déserté. Il faut dire qu’elle n’a pas vraiment su trouver sa place dans le segment ultra embouteillé des citadines. La deuxième génération devrait rectifier le tir, du fait des arguments massues qu’elle avance.

Conçue au centre de design européen de Hyundai à Rüsselsheim, en Allemagne, elle peut compter sur des lignes séduisantes, élégantes : calandre hexagonale, montants C (arrière) au traitement noir laqué formant un ensemble harmonieux avec le pavillon flottant et la vitre de custode lilliputienne… L’intérieur fait également bonne impression, avec un mobilier moderne, une finition qui ne prête pas le flanc à la critique, une sellerie biton qui amène un peu de fantaisie (bienvenue) et une habitabilité assez bluffante.

Si l’arsenal technologique n’a rien d’exceptionnel, le rapport équipements-prix devrait quand même être assez avantageux. De quoi faire oublier l’absence d’un bloc Diesel ? Les deux motorisations essence (1.2 l de 84 ch et 1.4 l de 100 ch), accouplées exclusivement à une boîte auto à 4 rapports, sauront-elles convaincre sur un marché où le Diesel est omnipotent ? A voir !
En tout cas, Hyundai a le mérite d’explorer d’autres voies que celles menant au Diesel, qui présentera aussi la compacte hybride Ioniq sur son stand !

De 139 000 DH à 154 000 DH

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here