Henry Ford : Le père de la voiture moderne

0
360

Henry Ford n’est pas uniquement un industriel ou un chef d’entreprise, il a créé aussi une philosophie et un processus de production qui porte son nom : le ‘fordisme’. C’est le même système qui est adopté de nos jours pour la fabrication des voitures. Il a inventé le travail à la chaîne.

Comment évoquer le monde automobile sans citer celui qui a été le précurseur en la matière. Henry Ford est un inventeur, un industriel et un visionnaire de renom. Il a révolutionné l’activité qui, par le passé, était une affaire de maître-artisan pour devenir typiquement industrielle.

Né le 30 juillet 1863 à Dearborn dans le Michigan, Henry devrait cesser sa scolarité 15 ans plus trad. Il était plutôt passionné par la mécanique. Dès l’âge de 12 ans, il parvient à démonter et monter la montre de son père, gagnant une réputation de réparateur de montres auprès de ses proches et amis. Parmi ses citations phares : une immense quantité de savoir peut être acquise simplement en bricolant des choses.

Très jeune, Henry part s’installer à Détroit, où il effectue pendant trois ans un apprentissage dans un atelier d’usinage. De retour à sa ville natale, il s’adonne à la réparation des moteurs à vapeur.

En 1891, Henry Ford décroche un poste d’ingénieur chez Edison Illuminating Company et s’installe de nouveau à Detroit. Après quelques années, il conçoit son propre véhicule «Ford Quadri-cycle». En 1901, il réussit à fabriquer un véhicule de 26 chevaux, une puissance remarquable pour les engins de cette époque. Ses performances vont lui permettre de se distinguer dans les courses automobiles. Une année plus tard, s’ensuit la création de Ford Motor Company. Après quelques difficultés à son lancement, l’entreprise connaîtra le succès et ce, grâce à la Ford B.

Henry Ford aura rendez-vous avec l’histoire en 1908, date de l’invention ou le fordisme, qui est en fait un nouveau modèle d’organisation du travail. Réalisant des économies d’échelle importantes, le nouveau système permettra la conception de la Ford T, un véhicule low-cost qui démocratisera l’accès à l’automobile. La voiture est fiable, facile à réparer et moins gourmande en carburant.

A la fin de la Première Guerre mondiale, le véhicule équipe un ménage américain sur deux parmi ceux possédant une voiture. D’autres modèles connaîtront par la suite le même succès, à l’instar de la Ford A, produite à plus de 4 millions d’unités.

Henry Ford décède le 7 avril 1947 à Dearborn à l’âge de 83 ans, après avoir cédé la présidence de l’entreprise à son petit-fils, son fils Edsel ayant trouvé la mort prématurément en 1943.

Henry Ford a créé un empire industriel de renom considéré comme une référence pour l’industrie automobile. Il doit son succès à son esprit avant-gardiste et d’innovation. A son actif, figurent pas moins de 161 brevets d’invention.