Grand Prix d’Italie de Formule 1 :%% Hamilton réinstaure son règne ?!

0
123

C’est à Monza, en Italie (pays de la Ferrari) que Hamilton (Mercedes) a remporté son 59ème Grand Prix de Formule 1, caracolant ainsi en tête du classement général du championnat pour la première fois de la saison. 

Parti en pole position, Hamilton a dominé la course pendant 53 tours et décroche son sixième Grand Prix pour cette saison. Il a réussi ainsi un véritable exploit qui lui a permis de caracoler en tête du classement général. Il a déclaré à la presse à l’issue de la course : «Je considère que c’est un résultat fantastique, surtout ici à Monza, où il y a énormément de fans. C’est la première fois qu’un pilote gagne deux courses d’affilée cette année». Et d’ajouter «Réaliser en plus un doublé, pour la troisième fois cette saison, c’est super. Il sera crucial de réussir plus souvent ce genre de performance pour réussir cette année».

Par peur de perdre sa deuxième position, son concurrent Sebastien Vetel (Ferrari) a évité des attaques directes. Pour autant, il a terminé la course en troisième position derrière Valtteri Bottas, pilote de Mercedes. Ainsi, l’écurie anglaise améliore son positionnement même dans le classement général des constructeurs. Le Grand Prix d’Italie a représenté également une occasion en or pour Red Bull afin d’améliorer son classement. Occupant la 6ème position au départ, Ricciardo, pilote de la fameuse marque de boissons énergétiques, a réussi au fil des tours de dépasser l’ancien champion du monde Kimi Räikkönen (Ferrari) pour prendre la quatrième place. Au contraire, le redoutable Esteban Ocon est passé de la troisième place à la sixième à cause des problèmes techniques de sa monoplace Force India. Il faut avouer que ce pilote français a bien menacé Räikkönen pendant trente tours pour terminer devant Filipe Massa, pilote de la légendaire écurie britannique Williams.

Pour le reste du top-ten, on retrouve Sergio Perez (Force India) et Max Verstappen (Red Bull). Quant à Stoffel Vandoorne, il a été obligé d’abandonner à cause d’un problème moteur bien qu’un groupe propulseur flambant neuf ait été monté sur sa McLaren avant le départ par Honda. Fernando Alonso (McLaren), Jolyon Palmer (Renault) et Marcus Ericsson (Sauber) souffrent toujours d’une malédiction en renonçant avant le terme du Grand Prix.

La course entre les pilotes pour gagner cette saison ne fait que s’exacerber ! Rendez-vous donc dans deux semaines sur le circuit de Marina Bay, à Singapour.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here