Formule 1 – GP d’Australie :%% Hamilton poleman !

0
162

Le tenant du titre de champion du monde de F1, le pilote britannique Lewis Hamilton, est déjà très chaud. Il s’est emparé de la pole position lors des premiers essais qualificatifs de la saison, comptant pour le GP d’Australie. Et si la saison était pliée avant même qu’elle n’ait réellement démarré ?

Le Grand Prix d’Australie, première manche de la saison 2019 de Formule 1, est reparti sur les mêmes bases que celles de la saison passée (et des précédentes) : le tenant du titre et par ailleurs quintuple champion du monde de F1, Lewis Hamilton, est toujours «on fire». Il a signé la pole sur le circuit de l’Albert Park à Melbourne – pour la sixième année consécutive – en 1:20:486 , devançant son équipier Valtteri Bottas d’un dixième et collant près de sept dixièmes, ce qui est considérable, à l’un de ses rivaux les plus redoutables, le pilote Ferrari Sebastian Vettel.

On ne va pas tirer des plans sur la comète et filer un sixième titre au pilote britannique et un sixième doublé pilotes/constructeurs à Mercedes, mais il est des signes qui ne trompent pas. Après la Q3 – l’ultime séance d’essais qualificatifs -, c’était déjà la soupe à la grimace dans le paddock de la Scuderia Ferrari, qui fête ses 90 ans cette année, soit dit en passant.

Marqué, Vettel a lâché une déclaration en disant long sur son désenchantement : «Je ne sais pas ce qu’il s’est passé, mais je félicite Lewis et Valtteri. Je crois qu’ils ont fait de bonnes qualifications. Je pense que tout le monde est surpris, y compris eux. La journée a été bonne pour nous, mais l’écart avec les Mercedes est resté le même par rapport à vendredi. Il y a encore du travail à faire pour comprendre. Mon feeling à bord de la voiture était bon et je suis quand même satisfait de mon rythme. On verra comment ça se passera en course, mais je pense que notre voiture est quand même très bonne. Cette piste est spécifique. Même si les Mercedes sont clairement favorites après ce qu’elles ont montré en qualifications». Pas totalement abattu, la saison n’en étant qu’à ses balbutiements, mais déjà hagard !

Fausses pistes à Barcelone ?

Il faut dire que durant l’intersaison, les essais hivernaux à Barcelone avaient été tellement concluants pour l’écurie italienne et tellement inquiétants pour Mercedes que la plupart des observateurs s’attendaient à une entame de saison à l’avantage des monoplaces rouges.

Il faut croire que les Flèches d’argent ont bien caché leur jeu en Catalogne.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here