FCA Morocco : De nouveaux objectifs dans le viseur

0
298

Le groupe automobile se focalise sur le Premium, les véhicules utilitaires et l’électrique 2020 a été une année particulière pour l’industrie automobile, et pour le groupe Fiat Chrysler Automobiles Morocco, qui vient d’accueillir depuis le mois de juillet son nouveau Président Directeur Général, Pierre Martin Bos. Bos a mis en place très rapidement sa vision claire sur les nouvelles orientations clés et ce, malgré le frein important lié aux retards de production dus au Covid-19 et qui ont impacté fortement les volumes de la marque Fiat et ses modèles phares.

Le Premium au cœur des ambitions

L’équipe de FCA Morocco a mis, tout d’abord, les marques Premium au cœur de la bataille, afin de répondre à toutes les exigences du marché en termes de gammes et de modèles. «Nous recherchons bien sûr toujours le meilleur positionnement-prix pour nos modèles, mais nous souhaitons surtout établir une vraie relation avec les passionnés de nos marques, en répondant à leurs exigences et leurs attentes, grâce à des configurations variées. Et cela semble être le cas depuis quelques mois», affirme Bos. Une stratégie qui paie effectivement : Jeep entre dans le top 3 avec 16% de part de marché sur le marché des véhicules Premium durant le mois de décembre.

La gamme Jeep ® a été étoffée, et chaque aventurier peut aujourd’hui trouver le modèle qui répond à son besoin. La nouvelle gamme du Compass introduite au mois de novembre a eu une forte adhésion de la part des Jeepers, près de 80 véhicules vendus au mois de décembre, un chiffre au-delà des attentes du Groupe. C’est ainsi que Jeep et Alfa Romeo ont permis au groupe FCA Morocco de se classer numéro 1 au niveau du Premium (chiffres décembre) et ce, malgré des soucis de disponibilités des véhicules dus à un retard de production, lié au Covid-19. Les chiffres du mois de décembre laissent présager une belle année 2021.

Sur l’année 2020, Alfa Romeo garde une part de marché stable, Jeep® augmente légèrement, Abarth, quant à elle, a fait une excellente performance avec une progression de 44%, atteignant ainsi le record absolu de cette marque niche depuis son introduction sur le marché marocain grâce à presque 50 véhicules vendus.

Le véhicule utilitaire, une gamme à développer

Le deuxième cheval de bataille du groupe FCA Morocco est le développement des véhicules utilitaires. Malgré une baisse de part de marché due aux retards de production de certains modèles phares, l’année 2020 restera l’année où la gamme s’est étoffée avec l’introduction du Talento. Bos promet un focus important sur la marque Fiat Professional qui a eu un succès énorme en Europe en 2020 malgré la crise. Une capillarité en progression nette FCA Morocco a commencé à sceller des partenariats avec un réseau performant et engagé depuis plus de deux ans. La couverture actuelle permet une présence dans toutes les grandes villes du Royaume. D’autres ouvertures sont prévues – dès le mois de Janvier – à El Jadida, puis plus tard, sur les villes de Mohammedia et de Salé.

Sur l’année 2020, les meilleures performances ont été enregistrées à Casablanca grâce à la Continentale et à la succursale propre de FCA Morocco, le MotorVillage Casablanca. L’électrique et l’hybride, le nouveau marché FCA Morocco introduira, dès cette année, sur le marché marocain l’innovante solution de mobilité, les modèles électriques et hybrides.

En effet, le PHEV (Plug in Hybrid Electric Vehicle), conçu de manière à ce que le véhicule optimise son fonctionnement entre 100% électrique et un mix moteur essence/électrique, sera introduit avec les modèles Compass et Renegade de la marque Jeep, et ce dès le premier semestre 2021. Quant à l’électrique, ce sera à l’icône de la marque Fiat, la Fiat 500 de l’introduire. La pure citadine électrique bénéficiera d’une autonomie allant jusqu’à plus de 400 km, idéale pour circuler en ville. «2021 est une année de challenges, dans laquelle nous cueillerons les fruits des décisions stratégiques que le groupe FCA a prises pour affirmer sa position sur le marché marocain», indique Bos.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here