Elles font craquer%% Volkswagen Tiguan : Proposition indécente

0
293

«Offrir un maximum d’avantages clients moyennant des tarifs encore plus concurrentiels», telle est la devise du Volkswagen Tiguan. Cette spectaculaire montée en gamme s’accompagne d’un repositionnement premium, ce qui autorise le Tiguan à narguer même les BMW X1 et Audi Q3. Revue de détails.

D’un succès à l’autre, les SUV d’origine Volkswagen ont décidément le vent en poupe ! Après l’époustouflante réintroduction du Touareg sur le marché marocain, c’est au tour du Tiguan de se relancer de plus belle, en améliorant sa dotation en équipements premium, tout en révisant ses tarifs à la baisse. Il s’agit d’une géniale formule où le client de la marque Volkswagen bénéficie doublement.

Plus concrètement, le Tiguan s’enrichit d’un ensemble de packs comportant des dotations conséquentes en équipements de sécurité et de confort, dont la valeur s’établit de 15 000 à 50 000 DH, selon les finitions. Cet élan de générosité s’accompagne, et c’est chose très rare, d’une baisse de prix pouvant aller de 10 000 jusqu’à 30 000 DH.

A l’arrivée, l’acheteur du Tiguan tire parti d’une offre multilatérale, dont le cumul, en nature et en argent, dépasse largement les 60 000 DH. Qui dit mieux !

Prestations en hausse, tarifs en baisse

Et une chose est sûre, l’enrichissement de la gamme se fait par le biais de dispositifs et d’équipements innovants. C’est justement le cas de la finition d’entrée de gamme, Confort, qui offre à la clé une interminable liste d’équipements de base, moyennant 289 000 DH.

C’est aussi le cas de la version intermédiaire, Carat, facturée désormais à 329 000 DH au lieu de 349 000 DH, qui régale de la climatisation automatique tri-zones, de l’ouverture/fermeture mains libres (Easy open), ainsi que d’un large toit ouvrant panoramique… commandé électriquement.

Quant à la finition haut de gamme, Exclusive, disponible à 440 000 DH, elle fait encore monter les enchères en y ajoutant l’«affichage tête haute», qui projette les informations sur le pare-brise afin d’en faciliter la lecture, la «caméra 360°» qui scanne les environs du véhicule pour les faire visionner sur l’ordinateur de bord, ainsi que l’ «Easy open» permettant d’ouvrir le hayon du coffre d’un simple mouvement de pied sous le pare-chocs, ce qui est très pratique lorsqu’on a les mains chargées. Mais la palme de l’efficacité et de la sécurité revient au régulateur de vitesse adaptatif (ACC), qui travaille de concert avec le dispositif de freinage d’urgence (Front Assist). Ultra sophistiqué, ce dernier intervient pour ralentir, ou carrément freiner le véhicule, si jamais il détecte un obstacle sur la route.

Potentiel intrinsèque

Pour le reste, le baroudeur allemand incarne à merveille les grandes valeurs Volkswagen, aussi bien sur le plan qualitatif et pratique que technique et esthétique. Et tant qu’on en parle, son design, reconnaissable à ses lignes nervurées, ses surfaces lisses et sa carrure plutôt puissante, évoquent un baroudeur de caractère.

Sa polyvalence exemplaire, il la doit à son gabarit compact ultra pratique dans les zones urbaines, ainsi qu’à son habitacle plutôt spacieux pour embarquer 5 passagers dans des conditions décentes. La position de conduite se veut fort sereine avec un siège enveloppant et un volant à méplat, adaptables à la physionomie du conducteur, au millimètre près. Les passagers aux places arrière, de leur côté, peuvent moduler à loisir l’espace aux jambes grâce à la banquette coulissante. De surcroît, le volume du coffre est extensible de 615 litres à 1 655 dm3. Quant à l’agencement des matériaux et leur qualité de finition, alors là, la notoriété de Volkswagen en la matière n’est plus à refaire. Faut-il enfin le souligner ? Le Tiguan repose sur l’excellente plateforme modulaire MQB, secondée d’une suspension bien calibrée. Ce qui procure davantage de confort et de stabilité, même sur routes dégradées.

Efficace à toute épreuve

Question motorisation, le Tiguan est animé par l’increvable 2,0 litres TDI de 110 chevaux, disponible uniquement sur la variante 2-roues motrices. En revanche, c’est le 2,0 litres TDI de 150 chevaux, épaulé par la boîte DSG (automatique à double embrayage et à 7 rapports), qui vient tracter la version 4X4. Ce 4-cylindres allie performances et sobriété, en affichant une consommation moyenne de 5,6 litres aux 100 km.

Carrure athlétique, esprit baroudeur, habitabilité généreuse, finition chirurgicale, équipements high-tech, le tout à des tarifs encore plus accessibles. Autant dire que le Volkswagen Tiguan se place désormais en réelle alternative à ses homologues premium.

Fiche technique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here