Elles font craquer %% Fiat 500 : Intemporelle et irrésistible !

0
151

La troisième génération de la Fiat 500, apparue en 2016, réinterprète avec fidélité le design du précédent modèle, histoire de perpétuer la saga du mythique pot de yoghourt italien.

«On ne change pas une recette qui plaît», tel devrait être l’adage ayant guidé les designers de la nouvelle Fiat 500. Avec sa forme lilliputienne, elle joue sa continuelle partition de la légèreté et de l’agilité.

Seul un œil exercé parviendra à distinguer les menus changements opérés au niveau du bouclier avant, dont les feux de jour à diodes se montrent un peu plus grands et la calandre encore plus minimaliste. Celle-ci est soulignée de deux baguettes horizontales, masquant intelligemment les ouvertures d’aération du bloc moteur, qui s’abrite derrière. Le pavillon en arche, identique à celui du précédent modèle, fait toujours référence au passé. En revanche, la poupe s’en distingue par de jolis feux, dont le centre, désormais creux, reprend la couleur de la carrosserie. Question aménagement, hormis l’apparition du système multimédia Uconnect, pilotable via l’écran tactile de 5’’ perché au milieu du tableau de bord bi-ton, la petite italienne regorge toujours de petites attentions comme les tissus des sièges hauts en couleur avec des possibilités illimitées de personnalisation.

Bénéficiant d’un recalibrage de la suspension et de nouveaux amortisseurs, elle affiche une tenue de route moins trépidante. Ajoutez à cela des blocs ultra-sobres (1,2 essence et 1,3 Multijet Diesel), conjugués à la fonction «City» qui améliore la maniabilité en ville, et vous obtenez une adorable citadine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here