Elles font craquer%% BMW M5 : Un potentiel démesuré

0
206

Concilier le confort d’une luxueuse berline au tempérament dynamique d’une bête de course, telle est la mission de la nouvelle BMW M5 qui abrite sous son capot un V8 de 600 ch. Essai exceptionnel !

Les changements stylistiques de la M5 sont globalement dictés par des contraintes techniques, liées à l’évacuation de la chaleur et à la sophistication aérodynamique. Du coup, le bouclier avant accueille de larges entrées d’air destinées au refroidissement du V8, tandis que l’arrière intègre un immense diffuseur, encadré de 4 sorties d’échappement. Quant au profil, rien à signaler sinon des pneus taille basse, chaussés de jantes (20’’) laissant entrevoir d’immenses étriers carbone/céramique, siglés «M». Ajoutez à cette panoplie endiablée un toit moulé en carbone et vous obtenez une sportive débordante de testostérone. Mais le meilleur est encore à venir. Tournons la clé de contact et écoutons le V8.

Plutôt discret au ralenti, ce 8-cylindres laisse exprimer toute sa quintessence au-delà de 3 000 tr/min.
C’est, justement, ce que nous avons eu le plaisir de tester dans des conditions appropriées, en le confrontant au mythique circuit du Nürburgring. L’essai dynamique démarre par des exercices de slalom qui, exécutés sur un parcours d’environ 300 m, mettent en exergue la réactivité instantanée de la direction, relative aux opérations de braquage et contrebraquage. Vient ensuite l’épreuve du freinage d’urgence, où la M5 parvient à stopper net sur de courtes distances.

Tempérament endiablé

Pour une conduite coulée, la BMW M5 roule en mode 4WD (4-roues motrices) d’une manière permanente. Or, une accélération soutenue fait basculer une bonne partie de la cavalerie (600 ch, au total) vers l’essieu arrière. Du coup, la M5 reprend ses réflexes de bonne propulsion arrière, idéale pour négocier les lacets à des vitesses vertigineuses. Il faut aussi souligner que la sportive allemande repose sur une suspension parfaitement ferme, mais bien calibrée, ce qui autorise des drifts spectaculaires. Les pilotes en mal d’adrénaline peuvent sélectionner le mode Sport Plus, et désactiver l’anti-dérapage, la M5 devient alors encore plus radicale.

Les performances sont franchement démoniaques : la vitesse maxi flirte avec les 305 km/h (bridée à 250 km/h), alors que le 0 à 100 km/h s’expédie en 3,4 s. Et bien sûr, les montées en régime s’accompagnent d’une sonorité envoûtante, dégagée par les 4 sorties d’échappement. Ajoutez à cette symphonie, le crissement strident de la gomme sur le bitume… Et vous obtenez un bolide de rêve, qui transporte le pilote dans une autre dimension.

Au final, cette machine sensationnelle aux performances démoniaques se négocie rubis sur l’ongle. Comptez quelque chose comme 1 439 000 DH, pour bénéficier des services de la finition Confort, la version haut de gamme, Exclusive, réclame une rallonge d’un peu plus de 100 000 DH. Avis aux puristes !

Fiche technique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here