Crossovers Urbains : Manuel de la guérilla urbaine

0
426

Un véritable raz-de-marée de petits SUV urbains a déferlé sur la 11ème édition du salon Auto Expo. De quoi désarçonner le Renault Captur, solide leader des ventes sur notre marché (comme sur tant d’autres) ? Eléments de réponse.

Tous les voyants sont au vert pour les petits crossovers urbains, véhicules surélevés  développés généralement sur des bases de citadines ! Précurseur de cette catégorie en 2010, le Nissan Juke y a vu s’engouffrer des rivaux aux dents longues, notamment son cousin Renault Captur, apparu en 2013 et qui se taille depuis quelques années la plus belle part du gâteau, en Europe comme sur le marché marocain.

Mais ce chef de file n’est pas à l’abri d’une redistribution des cartes. De plus en plus de constructeurs, généralistes comme premium, rejoignent les rangs de la fronde, avec l’objectif affiché de le déboulonner de son piédestal.

La onzième édition du salon Auto Expo a parfaitement dessiné les contours de ce «new deal». Une part non négligeable des nouveautés qui y étaient sous les feux de la rampe appartient au clan des petits SUV urbains et nourrit d’ambitieux desseins commerciaux.

Bouffeurs de Captur ?

Si la version restylée du Captur, lancée début janvier sur notre marché, a été, avec l’éternelle Clio et la Mégane, l’un des best-sellers du stand Renault durant le salon, les visiteurs ont pu découvrir un escadron de nouveaux entrants, bien décidés à prendre d’assaut nos rues et nos routes : Citroën C3 Aircross, Ford EcoSport, Hyundai Kona, Opel Crossland X, Seat Arona… La bataille s’annonce épique face au Captur et aux autres valeurs sûres du segment comme le 2008 de Peugeot ou le Juke. Présentation des nouvelles forces en présence.