Citroën C5 Aircross 180 ch : 5 raisons pour y succomber !

0
609

La gamme Citroën se renforce en accueillant le nouveau C5 Aircross, un SUV bien armé pour séduire les clients à la recherche d’un véhicule robuste, pratique et, de surcroît, doué d’excellentes attitudes routières.

Le label Citroën affiche une santé en béton ! À mesure que les ventes se tarissent chez la plupart des marques automobile, celles de Citroën progressent d’une manière exponentielle (+ 42 %, au terme du premier semestre 2019). Cette baraka commerciale n’est, certes, pas le fruit du hasard, mais le résultat du travail exceptionnel réalisé par l’équipe de choc, menée par Khalid Kabbaj, Directeur général de SOPRIAM.

La fascinante montée en puissance est rendue possible à coup de repositionnement produit, de multiplication des offres, de motivation clients… Mais aussi à la faveur du renforcement ininterrompu de la gamme, laquelle accueille, aujourd’hui, son tout dernier fleuron : Citroën C5 Aircross.

Il y a fort à parier que le nouveau-né contribuera énergiquement à cette success-story, grâce à sa technologie sophistiquée, son agrément de conduite qui ne soulève pas la moindre critique, ou encore sa dégaine pimpante. Et sur ce dernier point, justement, les designers français n’ont pas manqué d’inspiration.

Ultra modulables, les sièges arrière individuels à dossiers inclinables, escamotables et coulissants.

1- Force tranquille

Au premier coup d’œil, on constate que le style du C5 Aircross ne manque pas d’originalité et d’assurance. Plutôt joviale, sa face avant est soulignée de bout en bout par le double chevron intégrant les feux de jour. Elle s’inscrit ainsi dans la douceur identitaire caractéristique de Citroën. L’appartenance génétique s’accentue davantage avec les blocs optiques, disposés en double étage. Cela dit, le C5 Aircross affiche son propre caractère. A commencer par l’aspect haut perché du capot moteur et la forme robuste du bouclier, flanqué d’inserts décoratifs à couleur contrastante. Ces éléments graphiques sont de véritables signes distinctifs de la nouvelle gamme Citroën.

La partie latérale, elle aussi, se démarque par un pavillon flottant, conjugué à un large vitrage, ce qui augmente la sensation de l’espace et de la luminosité à bord. Ajoutez à cela les emblématiques protections de bas de caisse Airbump (coussins d’air) et vous obtenez un SUV au peps débordant.

Même perception de tonicité à l’arrière où le graphisme 3D des blocs optiques ne passe pas inaperçu… Bref, la ligne du C5 Aircross reste fidèle à l’ADN typiquement Citroën. Elle prend même le contre-pied de l’actuelle tendance stylistique des autres SUV, mettant en évidence leur agressivité démesurée.

2- Vue imprenable

Même ton, même son de cloche dans l’habitacle où le conducteur, tout autant que ses passagers, est bien choyé. Le poste de conduite, en vertu de sa hauteur dominante, tient lieu d’un joli mirador. Il s’assortit d’un combiné recoupant les principales informations sur la dalle numérique TFT de 12,3’’, avantageusement orienté vers le conducteur.

Accueillant, à l’avant comme à l’arrière, l’habitacle est un paisible salon au mobilier plutôt confortable. Ici, l’ambiance s’articule autour de 3 types de décoration : la Metroplitain Grey, la Metropolitain Beige et, la plus raffinée de toutes, l’Hyper Brown (image ci-contre). Du cuir Nappa pour les sièges jusqu’au cuir pleine fleur biton sur le volant, en passant par le tissu à effet cuir sur la console, la planche de bord, ainsi que sur la casquette du combiné d’instrumentation, l’univers Hyper Brown n’a pas de leçons à recevoir même des meilleurs standards premium.

3- Modularité à la carte

Mais le point fort de ce modèle réside dans la formidable modularité de ses sièges arrière individuels à dossiers inclinables et escamotables, coulissants sur 14 cm. Ce qui rend l’assise parfaitement adaptable à la morphologie de chaque occupant. Un confort qui n’a pas de prix lors des voyages aux longs cours.

Pour le reste, le volume de chargement, oscillant entre 580 et 720 dm3 en fonction des positions des sièges arrière, peut atteindre 1 630 dm3 lorsque leurs dossiers sont rabattus.

Doté du système anti-patinage perfectionné Grip Control, le SUV français propose 5 modes de conduite : Standard, Sable, Tout-chemin, Neige 
et ESP Off.

4- Pattes de velours

Sur la route, le C5 Aircross n’a pas à rougir face à ses concurrents, bien au contraire. La sensation de bien-être à bord fut si frappante au cours du premier road trip, organisé par Citroën dans la région de l’Anti-Atlas, célèbre pour ses cols et reliefs tortueux. Campé sur des pneus 18 pouces, le baroudeur français avale les pistes et les routes défoncées dans une aisance déconcertante. Cette excellente attitude, il la doit à un jeu d’amortisseurs à butée hydraulique progressive, parfaitement étudiés pour filtrer les inégalités de la chaussée. Ceux-ci travaillent de concert avec le système Grip Control. Il s’agit d’un anti-patinage perfectionné, qui optimise la motricité des roues en fonction de la difficulté du terrain, en proposant 5 modes de conduite : Standard, Sable, Tout-chemin, Neige et ESP Off.

5- Sobre et tonique

Question motorisation, le catalogue marocain propose un seul et unique bloc diesel 2.0 BlueHDI de 180 ch. Selon toute vraisemblance, le choix s’est porté sur ladite version (180 ch), au lieu d’une autre moins puissante (130 ch), afin de concilier performances et sobriété. Autre point fort ? Son couple généreux (400 Nm) est une aubaine pour propulser les 1 540 kg de la caisse, sans compter le poids des passagers et leurs bagages. Associé à la boîte automatique EAT8, à 8 rapports, il revendique des montées en régime explosives. Les adeptes des départs en trombe aux «feux rouges» sont bien servis : le 0 à 100 km/h s’exécute en 8,6 s. Tout comme ils seront ravis de constater que la jauge de carburant ne flanche pas à la moindre sollicitation de l’accélérateur : 4,8 litres/100 km, en cycle mixte.

Tout compte fait, le C5 Aircross est un SUV polyvalent à vocation ludique et pratique, mettant en évidence un plumage et un ramage hauts en couleurs. Pour partir au volant de la version d’entrée de gamme, Feel, il faut débourser 339 900 DH, alors que la finition Shine, elle, exige une rallonge d’environ 50 000 DH. Des tarifs, en apparence, supérieurs à ceux de la concurrence, mais, en réalité, ils sont assez corrects, au regard de la généreuse dotation en sophistications technologiques. Dès lors, on peut conclure que le nouveau Citroën C5 Aircross propose un rapport prix/équipements/prestations plutôt intéressant.

Galerie

previous arrow
next arrow
Slider

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here