Citroën C3 restylée : Plus futée

0
181

Dans sa charmante nouvelle robe, rehaussée de gimmicks plutôt fashion, la Citroën C3 rejoue sa partition de séduction… Histoire de captiver une clientèle jeune en quête d’une citadine joviale, trendy, agréable à vivre… Bref, une compagne belle et utile !

Dans le segment des citadines, les belles pépites se repèrent rapidement. Ceci elles le doivent à la singularité de leur personnalité, au ravissement de leurs prestations et, plus encore, à la vivacité de leur caractère. De toutes ces qualités, la Citroën C3, troisième du nom, apparue en 2016, en a fait sa principale raison d’être. Ce n’est donc plus un hasard si elle continue à battre ses propres records sur le marché national où, rien qu’en 2019, elle s’est écoulée à 4 000 unités, soit une croissance annuelle de 80%.
Il faut le faire !

Pour ne pas se laisser intimider par ses cousines (Renault Clio et Peugeot 208) qui se sont récemment renouvelées, la C3 s’est offert une petite cure de jouvence, en ce début 2020.

Avec ce gracieux lifting, la coqueluche française tape encore dans le mille et il suffit de scruter ses traits distinctifs pour s’en rendre compte.

Le charme opère au niveau de la face avant grâce à la nouvelle calandre maison, qui tient lieu de « signature identitaire » commune aux nouveaux modèles.

Design à la carte

De prime abord, le charme opère au niveau de la face avant, aussi sympathique que futée, grâce à la nouvelle calandre maison, qui tient lieu de «signature identitaire» commune aux nouveaux modèles Citroën. Elle se signale davantage par ses chevrons et son bandeau chromé, s’étirant jusqu’aux nouveaux projecteurs à LED au dessin remodelé. Ces derniers surmontent des antibrouillards enjolivés d’une touche contrastante. Le profil, s’il est toujours campé sur des jantes en alliage (16 ou 17 pouces), reçoit de nouveaux coussins de protection «Airbump». Pas de changements notables à l’arrière, si ce n’est le graphisme des feux légèrement modifié.

Mais toute l’intelligence de la C3 réside dans la possibilité d’offrir à tout un chacun la liberté de composer le design de sa voiture comme bon lui semble. Ceci passe par 97 combinaisons d’apparences, variant à merveille la palette des couleurs de la carrosserie et du toit, y compris les nouvelles teintes : Rouge Elixir et Spring Blue. Sans compter le nombre de stickers flanqués ici et là, ce qui la gratifie d’une touche de légèreté et de vivacité.

Grâce aux nouveaux sièges Advanced Comfort, généreusement rembourrés et dotés d’un accoudoir, les places avant deviennent plus commodes.

Ode au confort

A l’intérieur, si les changements restent discrets, l’ambiance ne manque pas de jovialité. Grâce aux nouveaux sièges Advanced Comfort, généreusement rembourrés et dotés d’un accoudoir, les places avant deviennent plus commodes, notamment pour un voyage au long cours.

Pour ce qui est de l’agencement, deux ambiances intérieures font leur apparition. D’une part, la très dynamique «Ambiance Emeraude» conjugue la sellerie textile (maille 3D) au design raffiné de la planche de bord, dont la partie centrale est recouverte d’un bandeau noir. De l’autre, on trouve l’exubérante «Ambiance Techwood», assortie de bonne facture, agréable à l’œil et au toucher, en particulier l’élégant bandeau à l’aspect «bois clair» flanqué au milieu de la planche de bord. Le bien-être ne fait pas défaut même au niveau des places arrière où l’espace aux jambes semble être meilleur que celui de ses rivales. Du reste, on apprécie le rangement central avant dégageant davantage d’espace pour abriter des objets, la boîte à gant de 6,25 litres, ainsi que le coffre déployant un volume de 300 litres.

Équipements à gogo

Pour ce qui est des aides à la conduite, la petite «chevronnée» propose tout ce qui rend la conduite plus sereine, à savoir le système Active Safety Brake, qui limite l’accrochage en ville en freinant automatiquement le véhicule; l’Alerte attention conducteur, qui évalue en permanence l’état de vigilance du conducteur; l’Alerte de Franchissement Involontaire de Ligne, qui lutte contre les moments d’inattention du conducteur; la Reconnaissance des Panneaux de Vitesse… et bien d’autres dispositifs renforçant la sécurité des occupants.

Il en est de même pour les moyens de connectivité, à l’instar du système Connect Nav, doté de la tablette tactile 7 pouces, donnant accès à la gestion de la navigation, la téléphonie et la radio. Sans oublier la technologie Mirror Screen qui, compatible avec Apple CarPlay et Android Auto, permet de connecter un smartphone et de dupliquer son écran sur celui du véhicule.

Blocs éprouvés

Sur le plan technique, pas de révolution sous le capot. La C3, cru 2020, reconduit le Diesel 1,5 litre BlueHDI développant 100 ch, qui s’accompagne de la boîte manuelle à 5 rapports. De même, en essence, on retrouve le 3-cylindres 1.2 l PureTech qui se décline en deux niveaux de puissance : 83 ch et 110 ch. La version essence la plus puissante, 110 ch, a droit à la boîte automatique EAT6, en option. Quant au marché national, l’offre se limitera probablement au 4-cylindres diesel 1.6 l HDi de 92 ch, qui y connait une notoriété indéniable.

Enfin, la commercialisation de la Citroën C3 restylée, dont les tarifs n’ont pas encore été annoncés, interviendra au Maroc, selon toute vraisemblance, en juin prochain, à l’occasion du Salon Auto-Expo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here