BMW X6 : Arme de reconquête massive

0
317

Piqué au vif par le succès de ses concurrents, le BMW X6 se relance, aujourd’hui, dans l’espoir de reconquérir le leadership du segment des SUV coupé, dont il se prévaut d’être le seul et unique fondateur. Revue de détail de la nouvelle panoplie déployée par le baroudeur bavarois.

Il y a les initiateurs et il y a les suiveurs, le monde est ainsi fait ! Pionnier du segment des SUV coupé, le BMW X6, apparu en 2008 et renouvelé en 2014, s’est longtemps délecté de son plein succès, jusqu’à l’apparition de nouveaux conquérants. A commencer par le Mercedes GLE coupé qui, même s’il est considéré comme un simple suiveur reprenant à la lettre les attributs du X6, a réussi tout de même à glaner des parts de marché. Et puis, la venue de l’Audi Q8, à la personnalité embourgeoisée, suivi par le Porsche Cayenne Coupé, au caractère décapant, avaient fini par rendre insupportable l’existence du BMW X6… Mais, c’est compter sans la ténacité de la marque à l’hélice, qui réplique de la manière la plus splendide en déployant cette troisième génération du X6, dont la ligne de toute beauté se conjugue à des technologies perfectionnées. Forte d’une offre étendue de systèmes d’assistance, la nouvelle BMW X6 s’affirme comme un Sports Activity Coupé particulièrement innovant.

Mais avant de passer en revue l’aspect technique, voyons quelles sont les principales modifications esthétiques.

Le profil exhibe désormais des hanches plus généreuses à connotation plutôt féminine, reposant sur des jantes de 19 pouces en alliage léger, livrées de série.

Massive et racée

L’inflation des mensurations arrive au premier ordre des changements. Plus long de 26 mm (4 935 mm), plus large de 15 mm (2 004 mm) et moins haut de 6 mm (1 696 mm), le baroudeur allemand met l’accent sur la finesse et le dynamisme de sa ligne assortie de proportions musclées. Le faciès est entièrement ravagé par la calandre massive, dont le contour s’éclaire au verrouillage et au déverrouillage de la voiture. Cette fonction d’illumination, plutôt bling-bling, peut être même activée pendant la conduite. Ajoutez à cela des projecteurs Laser à LED adaptatif, dont le faisceau sélectif s’étend sur une portée d’environ 500 m et des feux de route anti-éblouissement, et vous obtenez un baroudeur qui ne passe pas inaperçu.

Le profil, s’il reprend le toit fuyant de son prédécesseur, exhibe désormais des hanches plus généreuses à connotation plutôt féminine, reposant sur des jantes de 19 pouces en alliage léger, livrées de série, excepté les deux versions sportives BMW X6 M50i et BMW X6 M50d, qui «chaussent» du 21 pouces. Mais toutes les versions peuvent enfiler, en option, des pointures de 20 à 22 pouces. Passons maintenant à l’intérieur !

Le conducteur peut verbalement, grâce à la commande «Bonjour BMW», activer les fonctions qui lui plaisent, sans faire aucun mouvement.

Flatteur des sens

L’habitacle est repensé pour offrir une expérience de conduite exclusive et dynamique. Structurée par des lignes clairement définies, cette ambiance célèbre l’opulence bavaroise avec des matériaux de tout premier choix et des équipements d’avant-garde. La sellerie cuir Vernasca fait partie du décor, tout autant que les sièges multifonction avec fonction massage pour le conducteur et le passager avant. Dans la liste d’options, on peut piocher davantage de raffinements, comme la climatisation automatique 4 zones, les porte-boissons chauffants et réfrigérants, le toit panoramique en verre «Sky Lounge» et le système audio Bowers & Wilkins.

Pour flatter les geeks, fortunés, le X6 met littéralement le paquet sur la connectivité avec l’assistant personnel, lui aussi, de la partie. Désormais, le conducteur peut verbalement, grâce à la commande «Bonjour BMW», activer les fonctions qui lui plaisent, sans faire aucun mouvement inutile obligeant à détourner les yeux de la route. Autre signe de progrès numérique, le propriétaire de ce véhicule bénéficie en permanence de l’expertise d’un «assistant virtuel», pouvant expliquer le fonctionnement des dispositifs, donner des informations sur le statut du véhicule ou encore fournir une assistance générale… Quant à la capacité du coffre, le volume peut varier de 580 à 1 530 litres, en fonction du rabattement du dossier fractionnable (40/20/40) de la banquette.

Sportivité et sobriété

Sous le capot, la nouvelle BMW X6 abrite quatre variantes de motorisation : deux essence et deux diesel. Dans le premier cas, la version BMW X6 xDrive40, animée du 6-cylindres essence délivrant 340 ch, réclame une consommation moyenne de 9,0 l/100 km. L’offre est, bien sûr, chapeautée par l’ultra sportive BMW X6 M50i, propulsée par le tonitruant V8 de 530 ch, dont la consommation ne dépasse guère les 11,5 l/100 km. Pas mal pour un bolide aux performances stratosphériques.

Il en va de même pour la surpuissante version diesel, la BMW X6 M50d qui, malgré sa cavalerie de 400 ch, ne revendique que 7,2 l/100 km. Mais la palme de la sobriété revient à la version diesel, à savoir la BMW X6 xDrive30d animée par le 6-cylindres en ligne de 265 ch, dont l’appétit flirte avec 6,6 l/100 km. Tous ces blocs s’associent exclusivement à la boîte automatique Steptronic à 8 rapports, secondée par la transmission intégrale xDrive, qui optimise à la fois la motricité, l’agilité et la stabilité directionnelle du véhicule. Dans le souci d’assurer un maximum de sécurité, le nouveau venu regorge d’assistants à la conduite à l’instar du Drive Assist Pro, qui comporte l’assistant directionnel et le contrôle de la trajectoire avec pilote automatique dans les embouteillages, ainsi que l’assistant de marche arrière Auto-Reverse, qui aide le conducteur à manœuvrer dans les espaces restreints… Seul le régulateur de vitesse adaptatif à la vitesse, Stop & Go, est proposé en option.

Tout compte fait, le nouveau BMW X6, malgré sa transmission intégrale suggérant des attitudes honorables en off-road, demeure un sportif de haut niveau ; parfaitement taillé aussi bien pour offrir du plaisir au volant que pour parader dans les beaux quartiers. Les tarifs, qui démarrent à 838 000 DH pour la version xDrive30d, ne sont pas non plus étrangers à ces ambitions. C’est le prix à payer pour des sensations uniques !

Fiche technique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here