BMW M5 : Un record et un plein qui en mettent plein la vue !

0
60

Après le ravitaillement en vol, le plein de carburant en…  drift  ! BMW, qui a construit des moteurs d’avion dans une autre vie, soit dit en passant, a imaginé un dispositif complètement dingue, inspiré de l’aviation militaire, afin de ravitailler la nouvelle M5 au cours de sa tentative de (re)conquête du record du monde de la séance de drift la plus longue !

Les Béhèmes, à plus forte raison celles qui sont affublées de «la lettre la plus puissante du monde», son réputées être sacrément «joueuses». Des «drifteuses» nées ! Et elles font tout pour entretenir cette réputation flatteuse.

En 2013, la précédente génération de la BMW M5 effectuait une entrée fracassante dans le Guinness des records (et en chassait la Chevrolet Camaro) après avoir réalisé la séance de drift la plus longue avec un dérapage de pas moins 82,07 km – sur un circuit détrempé.

Mais, l’année suivante, elle se voyait privée de son record par la Toyota GT86, qui l’a pulvérisé en glissant sur une distance de 144,1 km. La Toy’ améliora même sa propre marque en 2016 avec une perf’ de 168,5 km, réalisée en 5 heures et 45 minutes.

Mais l’heure de la vengeance a sonné pour le constructeur munichois. La nouvelle BMW M5 a finalement battu le record du monde du drift le plus long. En 8 heures de glisse non-stop, la berline sportive a parcouru plus de 373 km, pulvérisant ainsi de plus de 204 kilomètres le précédent record. Cela dit, la façon avec laquelle la M5 qui a réalisé cette prouesse, a été ravitaillée est au moins aussi bluffante et spectaculaire que le record en lui-même.

Plutôt que d’agrandir le réservoir ou d’en adjoindre un autre, techniques privilégiées jusqu’alors, l’ancienne manufacture de moteurs d’avions a imaginé un système de ravitaillement presque aussi spectaculaire que le record en lui-même.

Dans une vidéo qui vient d’être publiée par la firme bavaroise sur sa chaîne Youtube officielle, on peut voir une M5 F10 (2012-2017) se mêler à la danse. Les deux M5 glissent ainsi en tandem durant le ravitaillement et un cascadeur raccorde le réservoir de la voiture de soutien à celle qui a établi le nouveau record de drift.

Une belle manière de passer le relais générationnel entre ces deux M5, mais surtout de montrer que malgré ses quatre-roues motrices, une première au sein de la famille Motorsport, la nouvelle M5 n’a rien perdu de sa science de la glisse !

Porsche Macan : «Le Mans Heritage» !

Porsche a réuni, le temps d’un cliché, cinq Macan «Le Mans Heritage», cinq exemplaires du SUV de Stuttgart arborant des livrées pour le moins iconiques dans l’histoire de la marque en sport automobile. Ces Macan très spéciaux s’inspirent, pour la plupart d’entre eux, des livrées les plus célèbres du prototype 917 qui, en 1970, fut la première Porsche à remporter les 24 Heures du Mans au général. Les livrées Martini Racing – robe blanche et strippings noirs, bleus et rouges – et Gulf – aux couleurs de la compagnie pétrolière éponyme, à savoir le bleu ciel et les bandes orange – figurent évidemment dans le lot.

Ares Design Project Panther : Revival de la De Tomaso Pantera !

Carrossée par Ares Design, carrossier modénais chapeauté par Dany Bahar, ex-boss de Lotus, la Project Panther, GT à moteur central arrière conçue sur une base roulante de Lamborghini Huracan, est une réinterprétation néo-rétro de la charismatique De Tomaso Pantera, supercar produite entre 1971 et 1992. Elle réinterprète avec brio les principaux gimmicks de la Pantera : feux avant escamotables, museau effilé, persiennes au niveau de la custode, poupes fastback… Ares Design espère commercialiser cette Pantera «new look» vers le second semestre de 2018.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here