BMW M5 : Bourgeoise et pistarde

0
405

La sixième génération de la plus furax des Série 5 s’offre une transmission intégrale xDrive, devenant ainsi la première représentante du clan M à solliciter (également) les roues avant pour transmettre sa puissance (faramineuse) au sol. Mais que les défenseurs du temple Motorsport et les adorateurs de la chapelle «drift» se rassurent ! Le différentiel central électronique de cette M5, qui «dispatche» la puissance entre les trains avant et arrière, propose trois modes : 4WD, 4WD Sport et 2WD, synonyme de blocage du train arrière.

L’honneur est sauf ! Grâce à une version boostée du bloc 4.4 biturbo de la génération antérieure (600 ch, contre 560 ch précédemment), cette M5 pulvérise le 0 à 100 km/h en 3,4 s (contre 4,2 s). Quant à la vitesse maxi, elle est toujours bridée à 250 km/h, mais peut s’envoler à 305 km/h avec le pack M Driver optionnel.