Benelli TRK 502 : Conçue pour l’évasion !

0
688

Moto du segment median, Benelli TRK assure un comportement routier appréciable pour les amateurs et les débutants. Elle peut convaincre les motards les plus endurcis. Par sa conception et ses qualités techniques qui lui sont propres, l’engin est bien doté pour se distinguer de la concurrence.

Benelli était connue comme une marque de niche dans le marché des motos. Le constructeur italien, né en 1911, jouit d’un historique remarquable. Mais il a, au fil des ans, connu quelques tourmentes qui l’ont poussé à chaque fois de changer de propriétaire. Le dernier en date est celui de son passage en 2005 sous le giron du chinois Qianjiang Group. Cette opération a donné une nouvelle impulsion à la firme. La marque a gardé son esprit purement italien mais a profité de l’assise financière du nouvel acquéreur pour étendre son marché à l’international notamment asiatique.

Benelli TRK 502 est parmi les modèles qui confortent les nouvelles orientations esthétiques et techniques de la marque. Son architecture rappelle le code stylistique de Ducatti. Au niveau mécanique, la moto fait le pari du downsizing pour s’imposer dans sa catégorie (réduction de la cylindrée d’un moteur en maintenant le niveau de puissance afin de réduire la consommation et la pollution).

Ses concepteurs ont fait le choix de la simplicité pour certaines parties saillantes comme le tableau de bord basique ou les commandes classiques. La silhouette de la moto est de type imposant. L’ensemble donne l’impression qu’on est en présence d’une grosse cylindrée alors qu’il s’agit d’un bicylindre de 500 cm3.

Le bloc est à refroidissement liquide disposant de 4 soupapes/cylindres et 2 ACT. Alimenté par injection électronique, il prend place dans une partie cycle très classique, intégralement fabriquée en acier (cadres en tubes d’acier soudés sur des platines latérales en acier et bras oscillant du même métal), suspendue par une fourche inversée. En dépit d’un poids à sec de 235 kg, ce Twin développe une puissance de 47,5 ch pour un couple maxi de 45 Nm. La masse importante se ressent au moment de relever la moto de sa béquille latérale. Mais cela est vite oublié dès les premiers tours de roue. Pour sa part, la consommation moyenne est fixée à 4,2 l/100 km.

Large et imposante, cette Benelli TRK 502 X se révèle plutôt accessible car la hauteur de selle est modérée (84 cm) et le réservoir de 20 litres, assez fin à l’entrejambe. Aussi, le levier de frein est réglable et les rétroviseurs, bien qu’un peu petits, sont correctement positionnés. La position de conduite est assez confortable comparativement aux niveaux du segment. Accueillante, la large selle est dotée d’une densité de mousse agréable pour le pilote et aussi le passager.

La tarification démarre à partir des 75 000 DH et passe à 82 000 DH pour la version TRK 502 X.