Autoroutes du Maroc : Nouveau système de péage

0
1039

La société des autoroutes du Maroc (ADM) a initié un vaste programme de transformation, qui vise à industrialiser l’exploitation de son réseau orienté vers la meilleure satisfaction du client.

Les travaux de ce projet de réaménagement des gares de péage ont nécessité un investissement global de 40 millions de DH sur une période de 5 mois. Il concerne les gares de péage des axes autoroutiers reliant les villes de Casablanca, Marrakech, Agadir et Béni Mellal. Pour les usagers de ces axes, il y aura moins de gares d’arrêt ente la vile de départ et la ville de destination, plus de sécurité, de fluidité et de confort dans les trajets et aussi un gain de temps non négligeable. Les travaux relatifs à ce chantier ont permis la suppression de deux gares de péage, l’une située à Berrechid-sud au point kilométrique 34 (PK 34) de l’axe autoroutier Casablanca-Agadir et l’autre Berrechid-est au PK 5 de l’axe autoroutier Berrechid- Béni Mellal.

A travers sa filiale d’expertise technique ADM Projet, ADM a réussi à réaliser ce chantier en un temps record de 5 mois, tout en réduisant au maximum la gêne sur la circulation, et ce malgré un trafic pouvant atteindre en moyenne 70.000 véhicules/jour.

Par ailleurs, il faut noter que les travaux d’élargissement de l’autoroute Casablanca-Berrechid avance selon le programme fixé. Le coût global du projet de triplement de cet axe s’élève à 1,7 milliard de DH. Le triplement a concerné au début l’axe Ain Harrouda-Berrechid, dans l’attente du lancement prochain de deux autres axes au niveau de Berrechid dont les travaux de réalisation ont franchi de grandes étapes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here