Autoroutes du Maroc : Les resquilleurs seront traqués

0
145

Un projet de décret a été approuvé par le gouvernement pour faire face aux resquilleurs qui ne payent pas la redevance de l’autoroute.

Présenté par le secrétaire d’État au Transport, ce texte vise à inscrire l’infraction susmentionnée dans la liste des infractions pouvant être automatiquement constatées conformément aux dispositions de la loi 52.05.

Autoroutes du Maroc estime à plus de 5 000 le nombre de resquilleurs qui rechignent chaque jour à s’acquitter du péage sur le réseau autoroutier national. C’est un manque à gagner important pour cette entreprise nationale, qui consent de gros efforts pour assurer son équilibre financier et répondre aux besoins d’investissement importants.

La nouvelle loi permet d’installer des «caméras qui contrôlent le non-paiement de la redevance autoroutière», en plus des radars que les forces de l’ordre doivent utiliser pour prouver les infractions routières. Le président du parquet avait appelé les magistrats à exhorter la police judiciaire à accélérer les enquêtes sur ce phénomène et à prendre les dispositions nécessaires pour le juguler. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here