Autoroutes du Maroc : De nouveaux élargissements des voies

0
540

Dans le cadre de l’accompagnement de la croissance soutenue de l’axe Rabat-Casablanca et son rôle stratégique dans les échanges économiques du Maroc, la Société nationale des autoroutes du Maroc (ADM) a désormais lancé la deuxième phase des travaux de triplement des voies de l’autoroute Casablanca-Berrechid ainsi que de l’autoroute de contournement de Casablanca. Ce projet d’envergure scindé en 4 lots à savoir (de la bifurcation d’Ain Harrouda à l’échangeur de Tit Mellil ; de l’échangeur de Tit Mellil à la bifurcation de Lissasfa ; de l’échangeur de Sidi Maarouf à la gare de péage de Bouskoura ; de la gare de péage de Bouskoura au nœud autoroutier de Berrechid) s’étalera néanmoins sur 36 mois pour un budget global estimé à 1 700 millions de dirhams. Ces élargissements des voies limiteront la gêne occasionnée aux clients-usagers, laissant libre cours à leur circulation.

Une nouvelle infrastructure a été également réalisée. Il s’agit de l’échangeur Oum Azza sur le PK 281 de l’axe autoroutier qui relie le port Tanger Med à Rabat afin de faciliter l’accès à la capitale du Royaume et ses périphéries de l’Est. 

Doté d’une enveloppe de 72 millions de dirhams, l’échangeur Oum Azza dont les travaux de réalisation ont été exécutés en 30 mois, permettra de soulager le trafic, et d’accompagner l’expansion de la zone de Rabat. Et ce, notamment à travers six voies de péage pour le trafic de Rabat et à destination Casablanca, mais aussi via deux voies pour le trafic de Rabat et à destination de Salé. En outre, cette nouvelle infrastructure permettra le raccordement de tous les sens de l’autoroute de contournement de Rabat à la RP 4012 tout en facilitant l’accès au barrage Sidi Mohammed Ben Abdallah au niveau du Douar Oulad Brahim.

Et Cerise sur le gâteau, une aire de service de 5.000 m² limitrophe est mise à disposition des clients-usagers de l’autoroute de contournement de Rabat.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here