(Auto-Moto 6/2/2022) Nouvelle Citroën C4

0
2169

Faisant table rase du passé, la Citroën C4 abandonne son existence de berline compacte, et s’offre les attributs d’un crossover urbain. Ce croisement de genre, dicté par la loi de l’offre et de la demande sur un marché trop friand de SUV, lui permet de proposer davantage de polyvalence, de confort et de sécurité. Nous l’avons examinée sous toutes ses coutures dans la région fabuleuse d’Ifrane.

Avec les Citroën C3 Aircross et C5 Aircross, la marque aux chevrons jouit d’une belle notoriété en matière de fabrication de véhicules SUV. Et ce n’est pas un hasard si ses modèles se font surnommer de «tapis volant», en raison de leur suspension à double butée qui assure un équilibre déconcertant quel que soit le type de la chaussée.

Fort d’un arsenal technologique flamboyant, la nouvelle Citroën C4, qui vient d’être commercialisée au Maroc, gagne nettement en prestations pratiques et en modularité à bord. Tout comme elle offre une nouvelle expérience de conduire. Mais avant de prendre le volant, faisons le tour du propriétaire.

Dotée d’une posture surélevée, la C4 combine l’élégance d’une berline à la robustesse d’un SUV haut sur pattes. Sa silhouette, nettement plus imposante que celle de son prédécesseur, ne manque pas d’originalité.

La face avant hérite toujours des feux à double étage, mais sa nouvelle signature lumineuse en «V» reliée aux chevrons chromés, procure une petite note de dynamisme.

Même constat au niveau du profil où la ligne de pavillon plongeante vers l’arrière renforce l’aspect aérodynamique. Or, la hauteur de caisse relativement élevée (1,52 m) met en évidence l’esprit baroudeur de l’engin. Ce trait de caractère s’accentue davantage avec les coussins de protection «Airbump» greffés sur les bas des portières, mais aussi par les enjoliveurs qui entourent les passages de roues noir mat.

Et que dire de la taille impressionnante du spoiler arrière qui évoque en tout point la sportivité d’une GT. Situé au bout du hayon, celui-ci surplombe des feux reliés par un large bandeau noir brillant.

Chaleureuse et technologique, l’ambiance intérieure se veut très cosy. Les passagers avant ont droit aux sièges «Advanced Comfort», qui se montrent très accueillants avec leurs assises larges. Les occupants des places arrière, eux aussi, sont plongés dans une atmosphère confortable.

Outre la qualité perçue, la mutation de la C4 se traduit par l’inflation des mensurations, au bénéfice de l’habitabilité. Si le volume du coffre pointe désormais à 380 litres, plusieurs espaces de rangement sont disséminés un peu partout dans l’habitacle : sur la planche de bord, entre les sièges, et même au fond de la console centrale où se trouve un petit logement pour la recharge de smartphone.

Comme il fallait s’y attendre, la nouvelle C4 reçoit une interface numérique moderne, gérée à partir de l’écran tactile 10’’ érigé au centre du tableau de bord. Sans parler de la pléthore d’aides électroniques mises au service du conducteur, telles que l’affichage tête haute qui lui permet de rester focalisé sur la route.

Sur le marché national, le catalogue de la C4 se décline en trois finitions : Feel, la plus basique, Shine, intermédiaire, et Shine Pack, la plus embourgeoisée. C’est justement celle que vous voyez sur ces images. Offrant une pléthore d’équipements, elle mérite bien son statut haut de gamme. Jugez plutôt : garnissage cuir / tissus effet cuir, toit ouvrant, radars de stationnement avant et latéraux, sièges avant chauffants, régulateur limiteur de vitesse, alerte de franchissement involontaire de ligne, reconnaissance de panneaux… Quant à l’écran tactile de 10’’, la clim auto bizone, le radar de recul, le capteur de pluie et les phares antibrouillards LED, ils sont livrés de série sur toutes les finitions.

Sous le capot, on retrouve le diesel 1,5 BlueHDI qui se décline en deux niveaux de puissance : 110 ch et 130 ch, qui peuvent être associés à la boîte manuelle à 6 rapports, ou automatique à 8 rapports (EAT8).

Sur la route, on apprécie d’emblée la vivacité du 4-cylindres qui, à la moindre sollicitation de l’accélérateur, amorce des montées en régime vigoureuses.

La suspension à double butée est tout simplement magique ! Très sophistiqué, ce système d’amortissement permet constamment d’ajuster les mouvements de la caisse aux reliefs de la chaussée.

En vertu de son gabarit compact et de sa direction précise, l’auto s’inscrit parfaitement dans la circulation urbaine. Sans parler du rayon de braquage réduit qui facilite grandement la manœuvre de stationnement.

Plus imposante, plus robuste et plus attrayante, la nouvelle Citroën C4 n’en demeure pas moins accessible avec un tarif de lancement qui démarre à 209 900 DH.

Fiche technique

Equipements

Sur la finition Feel : L’entrée de gamme est sans compromis sur le confort et la sécurité, avec notamment la climatisation automatique bizone, Citroën Connect Radio sur tablette tactile 10, le Pack Safety et l’allumage automatique des feux de croisement et davantage de confort grâce aux suspensions avec butées hydrauliques progressives et à l’aide au stationnement AR. En plus sur Shine : Le milieu de gamme valorisant offre davantage de look grâce aux jantes en alliage 17 » diamantées et aux projecteurs LED avec signature lumineuse en V. Le haut de gamme fait le plein de technologies grâce à l’accès et démarrage mains libres Proximity, la caméra de recul avec Top Rear Vision. En plus sur Shine Pack : Coiffe la gamme par son raffinement et son équipement high-tech avec l’ambiance Hype Black incluant les sièges AV chauffants, garnissage cuir grainé Siena Noir/textile effet cuir noir, accoudoir central arrière avec porte-gobelets et trappe à ski, bande haut de dossiers et décor de panneaux de porte en tissu Brasilia – Gris chiné Eiffel sérigraphié, éclairage de bacs de porte AV, garnissage et accoudoirs de panneaux de portes en textile effet cuir Noir Mistral, poches aumônières au dos des sièges AV, surtapis AV/AR, volant cuir pleine fleur.

Galerie

[smartslider3 slider= »147″]