Assurances- Les formules garage : Des garanties sur mesure

0
865

L’assurance garage est une garantie destinée aux professionnels. Il s’agit de gérants de parkings, de showrooms, d’ateliers de maintenance, de tôlerie ou de mécanique. C’est une formule spécifique, qui répond à un besoin particulier et nécessite un cadre d’emploi dédié.

Les automobilistes assurent le plus souvent leurs véhicules pendant une année, généralement entre le 1er janvier et le 31 décembre. La garantie peut être de type basique englobant essentiellement la responsabilité civile (RC) mais elle peut être étendue à des couvertures encore plus larges.  Outre les formules à usage domestique, les assureurs proposent des produits destinés aux professionnels, à l’image des gérants de parkings ou de garages soit pour le stationnement, l’entretien ou l’exposition.

L’assurance garage est le plus souvent de type groupé. Elle couvre tous les véhicules qui empruntent le site. Ces voitures sont normalement immobilisées mais il arrive parfois qu’elles soient déplacées vers un autre site, soit pour être livrées à leurs propriétaires soit pour effectuer des opérations de réparation, de mise à niveau ou de contrôle.

Il faut dire qu’un garage quel que soit son usage est exposé à différents risques ou sinistres comme la collision, le vol, l’incendie ou la détérioration de certains éléments du véhicule ou du site.

«Il y a quelques années, un incendie a ravagé notre immeuble, les feux ont atteint mon garage. Malgré l’intervention en urgence des sapeurs-pompiers, les dégâts causés étaient énormes. Deux véhicules dont la valeur marchande est de plus de 500.000 DH ont été complètement calcinés et un autre a été partiellement abimé. Une bonne partie du matériel a été détériorée. Après le constat de la police et l’établissement d’un PV, j’ai sollicité un dédommagement de mon assureur qui a pris en charge le préjudice que j’ai subi ainsi que l’indemnisation des clients victimes. Le dédommagement a concerné également la perte d’exploitation puisque j’étais contraint d’arrêter pendant deux mois mes activités. La compagnie a couvert le manque à gagner au niveau de mon chiffre d’affaires. En fin de compte, j’ai constaté l’intérêt d’avoir une assurance garage tous risques», témoigne Hassan Benali, propriétaire d’un garage de mécanique et tolerie à Casablanca.

Les professionnels notamment les ateliers ou les sites d’exposition sont tenus de souscrire une assurance au moins de type RC, qui couvre les objets mais aussi les personnes. Elle permet l’indemnisation des victimes en cas de dommages (matériels, immatériels et corporels) causés à un tiers dans le cadre de l’activité professionnelle du garagiste. La solution englobe également la couverture des locaux et des biens professionnels notamment contre les dégâts causés par les inondations ou les fuites d’eau, les dommages électriques, les événements climatiques, le vol ou l’incendie.

Si l’assurance multirisque n’est pas obligatoire, elle est fortement conseillée. Plusieurs garagistses optent pour cette formule pour se prémunir contre les différents risques. La garantie peut être complète avec d’autres extensions ayant trait notamment à la couverture contre le risque de perte d’exploitation et à une protection juridique professionnelle en cas d’un litige devant la justice.

La garantie doit couvrir l’assuré suite à un accident impliquant une voiture ayant été réparée par le garagiste et engageant peut- être sa responsabilité après livraison du véhicule. En effet, le responsable des dommages causés par une voiture passée par le garage est le garagiste si la cause de l’accident est imputable à une faute professionnelle, une négligence ou encore une omission.

Ce qu’il faut retenir

Un garagiste doit impérativement choisir la formule d’assurance qui lui convient selon ses besoins et ses capacités financières. La couverture doit être bien adaptée à l’activité du garage. Au minimum, elle doit prendre en charge à la fois les véhicules, les employés et les personnes tierces. Au-delà, il est pertinent d’examiner les plafonds des garanties et les exclusions afin de ne pas avoir de surprise en cas de sinistre. Il est essentiel également de se pencher sur le coût de la prime d’assurance et les montants des franchises appliqués en cas d’un accident. Pour décliner leur tarification, les assureurs prennent en considération le nombre de véhicules, leurs caractéristiques, leur vétusté et leurs usages. Il s’agit aussi du type d’activité et la responsabilité prise envers les divers véhicules (ceux du garage, ceux destinés à être vendus et ceux des clients).