Assurances – Garanties automobile : Pourquoi demander un devis

0
285

Peu demandé par les particuliers, fortement sollicité par les entreprises, le devis d’assurance est une étape préliminaire pour la conclusion d’un contrat. Outre les formules standards, des offres sont déclinées à la carte en fonction des besoins du client.

Un devis d’assurance est établi par les compagnies à travers leur réseau ou via une plateforme digitale. Il diffère selon le profil du client qui peut être professionnel ou particulier, détenteur d’une seule voiture ou bien d’une flotte de véhicules. Quand ils souscrivent une assurance, les automobilistes sont le plus souvent attentifs à la tarification qui est, en général, pour le marché marocain de type responsabilité civile. Accessoirement, certaines catégories socioprofessionnelles s’intéressent plutôt aux différents types de couverture et optent pour la formule «tous risques».

Avant de souscrire un contrat d’assurance, les clients peuvent demander un devis. Cette requête émane surtout des entreprises ou des professionnels qui gèrent un parc de plusieurs voitures ou ont des spécificités particulières pour leur mobilité. Le coût de gestion de la flotte étant important dans les charges d’exploitation, il est dès lors opportun de faire jouer la concurrence et solliciter des devis de plusieurs assureurs. L’objectif étant de choisir la meilleure offre possible en termes de prestations et de tarification.

Les compagnies disposent de plateformes digitales qui établissent des simulations en ligne selon les besoins des clients. Cette option est plutôt préconisée pour les particuliers. En quelques clics, l’automobiliste peut faire un comparatif de plusieurs offres sur le marché et choisir celle qui lui convient.

Pour les entreprises qui gèrent un important parc de véhicules, souvent l’assureur dépêche ses experts afin d’évaluer les risques surtout si la flotte est composée de nombreux segments et modèles dont l’usage est multiple.

Outre l’établissement d’un devis, selon la demande du client, ces experts peuvent prodiguer des conseils afin d’établir des couvertures sur-mesure et en parfaite adéquation avec son attente.

Avant d’émettre un devis, plusieurs critères sont retenus. Il s’agit de la catégorie socioprofessionnelle de l’assuré, l’âge de son permis ou son expérience au volant, le modèle, le type de motorisation, le volume des cylindrées, la puissance mécanique et fiscale, les équipements supplémentaires ou les modifications apportées au véhicule sans oublier sa valeur commerciale. Toutefois, une question s’impose. Pourquoi tous ces éléments sont-ils pris en considération ?

Pour avoir une réponse, il faut décortiquer chaque aspect individuellement. Certains sont relatifs à l’assuré, d’autres ont trait au véhicule. Pour le permis de conduire, différents détails donnent un aperçu sur le type de conducteur. Ainsi, la probabilité d’être victime d’un accident est plus élevée chez un jeune adulte ou qui vient d’avoir son permis, qu’un quadra ayant une longue expérience. C’est pour cette raison que les jeunes sont majorés pendant les trois premières années de conduite. Les antécédents du conducteur notamment le malus et le bonus pèsent sur la décision lors de l’établissement du devis.

D’autres catégories socioprofessionnelles bénéficient de remise de leurs assureurs du fait que le risque de sinistralité est moins important. C’est le cas par exemple des fonctionnaires ou des professions libérales. Cette population parcourt en moyenne un kilométrage annuel de moins de 20.000 km. Son mode de conduite est jugé responsable.

Considérées comme sages, moins adeptes de la vitesse et respectueuses du Code la route, les femmes sont bien notées auprès des assureurs. Ces derniers leur proposent des formules dédiées assorties de rabais sur les primes.

Par ailleurs, il existe des formules sur-mesure selon le type de client. Les simulations peuvent être standard ou négociées.

Une fois le devis présenté au client, il peut l’accepter comme il peut demander sa modification en éliminant les garanties dont il n’a pas besoin et d’ajouter des couvertures jugées utiles.

L’usage du véhicule est déterminant pour fixer la prime

L’usage du véhicule est lui aussi l’un des points sur lesquels les assureurs sont attentifs. Pour les taxieurs, par exemple, la prime est nettement plus élevée que la moyenne du marché. La fréquence de fonctionnement du véhicule est supérieure à celle d’un particulier. Le circuit emprunté entre également en jeu. Certaines entreprises ayant des véhicules utilitaires ou des tout-terrains déployés le plus souvent dans des terrains accidentés, ont besoin d’une couverture plus large. Il est d’usage aussi de prêter attention au mode de stationnement pour s’assurer s’il s’agit de parkings collectifs ou individuels.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here