Assurances – Digitalisation : E-constat activé

0
104

Pour faciliter la déclaration des constats à l’amiable des accidents de la route, la Fédération marocaine des sociétés d’assurances et de réassurance (FMSAR) a lancé l’application e-constat. Le dispositif permet une meilleure fluidité dans le traitement des sinistres non corporels.

L’assurance figure parmi les secteurs qui s’impliquent le mieux dans la transition numérique. Le digital assure un gain de temps important pour les professionnels, optimise le processus métier tout en permettant aussi une bonne maîtrise des charges. Il crée une banque de données importante sur les assurés. Les informations peuvent être partagées par les opérateurs afin d’avoir une idée précise sur les clients et leur risque en matière de conduite. Parmi les nouveautés initiées dans ce cadre figure le lancement de la solution e-constat.

En effet, à partir du 1er décembre 2022, les automobilistes pourront déclarer un accident matériel aux entreprises d’assurances en ligne !
La Fédération marocaine des sociétés d’assurances et de réassurance (FMSAR) a annoncé qu’à partir de cette date, l’application e-constat sera opérationnelle, et ce dans toutes les villes du Maroc. Rappelons que la Fédération avait lancé, en février dernier, une période de test sur la ville de Casablanca comme site pilote. Et selon la Fédération, «cette phase a donné des résultats très concluants. La plupart des assurés sont des personnes connectées disposant d’un smartphone. Ce genre de services est très demandé car il présente des atouts indéniables. La marche vers la digitalisation se poursuivra davantage avec des solutions encore plus innovantes».

Le lancement de cette nouvelle application devrait permettre de dématérialiser le constat à l’amiable en format papier en générant un constat électronique. La solution permet donc de reprendre la même présentation ainsi que les mêmes informations contenues dans le constat en format papier.

Dans le détail, cette application, développée sous l’égide de la FMSAR, est installée exclusivement sur les téléphones mobiles des agents constateurs. Elle permet de déclarer facilement et rapidement un accident matériel aux entreprises d’assurances.

La Fédération informe, par ailleurs, que «les conducteurs qui ne font pas appel au service d’un agent constateur, continueront à utiliser le constat amiable papier pour décrire les faits et les circonstances d’un accident de circulation ayant entraîné des dommages matériels».

Il est clair que cette formule n’est pas obligatoire donc facultative selon les convictions et les choix des assurés.

En outre, s’agissant des constats établis de manière digitale par les agents constateurs, une attestation e-constat comportant le numéro du constat et le numéro d’immatriculation du véhicule est remise aux assurés pour permettre le téléchargement du constat électronique et procéder à la déclaration du sinistre auprès de leurs intermédiaires d’assurances (agents, courtiers et bureaux de gestion directe relevant des entreprises d’assurances).

A l’image d’un constat format papier, l’e-constat doit comporter les mêmes informations notamment le nom de l’assureur et numéro du contrat, le véhicule (marque, type, immatriculation), les circonstances de l’accident, le croquis de l’accident, les observations complémentaires des conducteurs, la prévisualisation du constat (modification ou correction possible si besoin). La signature ou la validation est effectuée sur l’écran au moyen du pouce ou de l’index.

Outre sa simplicité et sa rapidité, l’e-constat présente de nombreux avantages dont la traditionnelle déclaration du sinistre à l’assureur dans les 5 jours car l’e-constat est adressé automatiquement et l’assuré reçoit aussitôt un SMS de réception de sa déclaration et le constat amiable en version PDF. Comme il est possible d’ajouter des photos des dommages subis par le véhicule ainsi que la géolocalisation des lieux de l’accident (si le mode est activé).

Le champ d’application

Techniquement, l’application e-constat auto est dédiée aux accidents survenus entre deux véhicules terrestres à moteur (auto, deux et trois roues motorisés, etc.), immatriculés et assurés au Maroc n’ayant pas entraîné de dommages corporels. En cas d’accident corporel à l’étranger ou avec un véhicule étranger, ou lorsque plus de deux véhicules sont impliqués, il est encore nécessaire d’utiliser un constat format papier. L’application est également utilisable lorsqu’un véhicule est seul accidenté.

Pour rappel, le projet de l’application e-constat a été dévoilé pour la première fois à l’occasion de la seconde édition des Rendez-vous de Casablanca de l’assurance organisée en 2015. Lors de cet événement phare de l’écosystème du secteur, la FMSAR et la Fédération française des sociétés d’assurance (FFSA) avaient signé une convention de coopération pour le déploiement du e-constat au Maroc.