Assurance – Précautions de saison : Pour un été sans tracas

0
1541

Pour les automobilistes, le changement de saison nécessite des précautions spéciales à prendre particulièrement dans certains pays. L’hiver et l’été sont les périodes les plus concernées où les températures sont à leur extrême soit à la baisse ou à la hausse. Outre les exigences techniques  en matière de contrôle de véhicules, il est opportun de prendre quelques précautions pour assurer une bonne conduite en toute sécurité et sérénité.

Après une année de labeur, la période des vacances a démarré. De nombreux ménages choisissent l’automobile comme moyen de locomotion pour partir en vacance. En plus d’être pratique, la voiture présente un coût de voyage plus compétitif par rapport à d’autres moyens de transport. Elle assure aussi plus d’intimité pour la famille.

L’été est synonyme de vacances et de longs trajets en véhicule. Pour éviter les surprises et passer d’agréables moments dans les voyages ou dans les déplacements au quotidien, il faut suivre les recommandations des spécialistes de la mobilité et aussi du constructeur de la voiture.

Il est inutile de rappeler que le Maroc est un pays semi-aride et par endroit, on trouve un climat saharien. Dans certaines zones, la température peut frôler les 50°. Les vagues de chaleur commencent à partir du mois d’avril pour se terminer au mois d’octobre, et s’intensifient entre juin et juillet. Pendant six mois, un risque majeur pèse sur de nombreux composants de la voiture comme les pneus, le moteur, les suspensions, les plaques ou les disques de freins. La vague de chaleur qui a sévi durant la dernière semaine de juin a poussé plusieurs personnes à différer leurs déplacements ou à rouler la nuit.

Face à cette canicule, les autorités ont appelé les conducteurs à réduire leur vitesse afin d’éviter l’éclatement des pneus ou le réchauffement des moteurs. Dans les zones montagneuses, de nombreux incidents de ce genre se sont produits.

Avec l’étroitesse des voies, des embouteillages ont perturbé la fluidité de la circulation. Dans certains cas, des véhicules ont pris feu présentant une menace grave pour les usagers de la route.

Avant de prendre la route, il est indispensable de vérifier certains éléments. Tout d’abord, les documents de la voiture. En premier lieu, le permis de conduire et la carte grise doivent être valides et conformes à la réglementation en vigueur sans oublier la police d’assurance qui ne doit pas être échue.

Pour les véhicules qui ont dépassé 5 ans, la visite technique est obligatoire. La vignette doit être, elle aussi, en règle. Concernant les voyages à l’étranger, il est impératif de souscrire à une garantie valable dans les pays à visiter. En Europe, la destination la plus fréquentée par les Marocains, la carte verte est indispensable. Il s’agit d’une couverture contre les sinistres routiers qui peuvent survenir.

La redoutable surchauffe du moteur

Sur la partie mécanique, le premier élément à vérifier concerne le moteur. La saison estivale le met à rude épreuve, il est donc indispensable de prévenir sa surchauffe. Il a son propre système de refroidissement (radiateur, pompe à eau, tuyaux etc.) qu’il faut bien entretenir. Il est recommandé de faire la vidange à temps avec une huile conforme aux consignes du constructeur. Même si elles ne sont pas assez présentes dans le parc automobile national, les voitures électriques redoutent la surchauffe, leurs batteries sont équipées d’un système de refroidissement qu’il faut contrôler régulièrement. Avec un kilométrage élevé, le dispositif devient vulnérable. Les pneus sont l’unique composant en contact avec la route. Sous l’effet de la chaleur et de la conduite, leur pression dépasse le niveau préconisé. Cela présente un risque pour l’adhérence du véhicule particulièrement dans les virages et les routes sinueuses. Parfois la pression est insuffisante, cette situation présente

Mieux préparer son itinéraire

Pour partir en vacance en voiture, il ne suffit pas d’avoir un véhicule en bon état, de réserver son lieu d’hébergement, d’avoir une somme d’argent suffisante pour payer les frais de restauration et autres charges, mais d’autres dispositions sont à prendre en considération. Il est utile d’avoir une idée et même de tracer l’itinéraire à emprunter surtout pour un trajet choisi pour la première fois. Parfois des surprises peuvent survenir, comme par exemple, des routes peuvent être bloquées ou détournées. Le GPS est un outil d’une grande utilité en matière de navigation, mais il ne faut pas lui faire totalement confiance car il peut induire en erreur. Cet outil a besoin d’une connexion internet pour fonctionner. Mais dans certains lieux du Maroc, cette connexion est inexistante. Il est donc nécessaire d’avoir d’autres moyens de localisation comme une carte.