Alfa Romeo Stelvio : Braquage à l’italienne…

0
954

Le premier SUV d’Alfa, c’est une dégaine de bourreau des cœurs, un habitacle dans lequel le coup de cœur guette partout où se pose l’œil et un «cœur», un moteur assez sportif, bien qu’il bâfre du Diesel (de manière raisonnable).

Les responsables d’Alfa Romeo ont eu la bonne idée d’envoyer à Marrakech un Stelvio 2.2 JTD BVA Q4 ! Traduisez : la variante la plus pêchue du bloc Diesel disponible sur notre marché (210 ch et 470 Nm), accouplée à une très convaincante boîte auto à 8 rapports (d’origine ZF) et à une transmission intégrale Q4 ! Un trio de choc !

Ce n’est pas le Stelvio Quadrifoglio Verde (510 ch, le bougre !), loin s’en faut ! Mais le «cuore» est suffisamment «sportivo», dans la pure tradition des «grandes», des valeureuses Alfa ! Et à cœur vaillant, rien d’impossible ! Les relances sont musclées et on mesure sans peine le potentiel du groupe motopropulseur, qui permet au Stelvio d’afficher des performances enthousiasmantes (v-max de 215 km/h et 0 à 100 km/h abattu en 6,6 s).

Le comportement routier est au diapason. La voiture vire à plat, avale les courbes avec appétence. Le premier SUV du constructeur milanais n’a rien d’une ballerine (poids à vide de près de 1 700 kg), mais cela ne l’empêche pas de virevolter de virage en virage sur le circuit marrakchi. Ce bel équilibre, il le doit à sa plateforme «Giorgio», empruntée à la berline Giulia.

Les influences de la Giulia, on les retrouve aussi au rayon esthétique, essentiellement au niveau de la proue : les optiques étirées enserrent la calandre en triangle, la fameuse «tribolo», et surplombent le bouclier, qui se signale pour sa part par de généreuses écopes d’air au maillage sportif.

Joli cœur sportif

Le Stelvio fait aussi le joli cœur grâce à son profil dynamique, marqué par une ceinture de caisse haute et par une ligne de toit fuyante, mais aussi grâce à sa partie arrière et sa double sortie d’échappement au diamètre conséquent, ou encore grâce à son habitacle où règne un irrésistible parfum d’Italie, de même qu’une rigueur de fabrication assez proche des références allemandes du segment des SUV compacts. Comme ses tarifs sont globalement plus doux que ceux de ces derniers, avec une grille tarifaire démarrant à 419 900 DH (notre modèle d’essai exige une rallonge de 70 000 DH), l’effort est à saluer !