Africa Eco Race : C’est parti pour le Nador-Dakar !

0
67

La dixième édition de l’Africa Eco Race a débuté le 31 décembre et s’achèvera le 14 janvier prochain. Motos, quads, 4×4 et camions se sont ébroués le jour de l’An de Monaco, pour la troisième année consécutive, et ont rejoint Sète dans ce qui n’était qu’une simple étape de ralliement. En fait, c’est le 2 janvier, à Nador, après la traversée de Mare Nostrum dans un ferry affrété pour accueillir cette caravane haute en couleurs, qu’a été donné le départ de la première étape chronométrée.

Les près de 200 pilotes et copilotes (un record !), dont certains font partie du gotha mondial du rallye-raid, prendront part à 12 étapes aussi relevées les unes que les autres et devront parcourir un total de
6 500 km pour rallier l’arrivée.

Pas moins de 5 étapes seront disputées à travers le Royaume et, après une journée de repos à Dakhla, au bord de l’océan Atlantique, les explications entre pilotes se poursuivront en Mauritanie, pays qui accueillera six étapes, parmi lesquelles une étape marathon, baptisée «500 miles». Enfin, c’est à Dakar, au Sénégal, sur les rives du Lac Rose, comme c’était le cas pour le (Paris)Dakar, que ce rallye-raid particulièrement exigeant prendra fin.

Dans le cœur de nombreux puristes, L’Africa Eco Race a remplacé le Dakar. Ces derniers estiment que l’épreuve de rallye-raid lancée en 1978 par le regretté Thierry Sabine devrait être rebaptisée parce qu’elle se déroule en Amérique du Sud, à des milliers de kilomètres du continent africain et de la capitale sénégalaise éponyme.

Il y a lieu de rappeler que c’est en 2008 que les organisateurs du Dakar ont pris la décision, après avoir été les cibles de menaces djihadistes, d’annuler l’épreuve et, ensuite, de la délocaliser outre-Atlantique.

Fort heureusement, l’Africa Eco Race a occupé, dès 2009, la place laissée vacante par le Dakar. Et, après neuf éditions, aucun incident majeur de quelque nature que ce soit n’a été à déplorer. Autant dire que le trio qui est aux manettes de l’Africa Eco Race, à savoir René Metge, Hubert Auriol et Jean-Louis Schlesser, 8 victoires au Dakar à eux trois, a eu le nez creux.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here