Bentley Bentayga Speed : L’Urus en ligne de mire !

0
233

Le Lamborghini Urus n’est plus le SUV le plus rapide du monde. Présenté fin 2017, il aura joui de ce statut un peu plus d’un an durant, mais vient d’en être privé par la déclinaison radicale d’un cousin revanchard, la variante Speed du Bentayga. Détails.

A sa sortie en 2015, le Bentayga a été présenté par ses concepteurs comme étant le SUV «le plus rapide, puissant, luxueux et exclusif». Pas de quoi les traiter de mythos ! Oui, mais voilà : au fil des années et de l’avènement de nouveaux acteurs dans la niche du SUV hyper-premium, les superlatifs ont changé de camp…

Crewe a vu l’Urus du cousin de Sant’Agata Bolognese en 2017, puis le Cullinan du rival de Goodwood en 2018, prendre le pouvoir. Le premier a fait main basse sur les records de puissance et de vitesse du Bentayga, son V8 4.0 biturbo de 650 ch dominant de 42 canassons le W12 6.0 biturbo de l’Anglaise et lui permettant d’atteindre une Vmax de 305 km/h (quatre unités de plus que le SUV au B ailé), tandis que le second lui tient évidemment tête en termes de pompe et d’éclat !

Il fallait réagir et Crewe l’a fait en dégainant ce Bentayga Speed, une variante shootée à l’EPO qui s’offrira sa première mondiale dans quelques jours, au salon de Genève. La puissance de son W12 a été portée à 635 ch (bonus de 27 ch), tandis que le couple demeure stable (900 Nm).

Certes, c’est 15 chevaux de moins que l’Urus, qui préserve donc son statut de SUV le plus puissant de la planète. Du reste, le légataire universel du Lamborghini LM002 fait toujours la course en tête sur l’exercice du 0 à 100 km/h. Il le pulvérise en 3,6 s, quand le Bentayga réclame trois dixièmes supplémentaires pour s’en acquitter.   

Cependant, Bentley récupère le record de vitesse qui était sien. Le Bentayga Speed est crédité d’une Vmax de 306 km/h. C’est une unité de mieux que le cousin italien.

Encanaillé

Evidemment, Bentley ne s’est pas contenté d’ajouter quelques louches de «watts» à son W12. Le Bentayga Speed a droit à diverses autres attentions. Sa suspension est plus ferme et sa ligne d échappement a été retravaillée afin de garantir une sonorité plus sportive. Le mode Sport du sélecteur de mode de conduite a également été remanié. Objectif : booster la réactivité du moteur et de la boîte auto à 8 rapports et améliorer le fonctionnement du contrôle de roulis actif électrique, le fameux Bentley Dynamic Ride.

Les «esthéticiens» anglais n’ont été que peu sollicités, pour leur part : aileron «bad boy» inédit, feux au traitement légèrement foncé, bas de caisse retouchés, jantes inédites de 22 pouces… Même constat à bord. Tout juste note-t-on l’apparition d’un monogramme Speed au niveau des sièges et, pour la première fois dans l’habitacle du Bentayga, de l’Alcantara (le cuir est une option gratuite).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here