WRC :%% «Sébaston» garantie !

0
175

C’est hier qu’a démarré la saison 2019 du championnat du monde des rallyes, avec la première ES du mythique rallye Monte-Carlo, disputée de nuit sur un tapis de neige. Evidemment, les enjeux de cette saison sont légion, mais c’est le duel que vont se livrer, lors de six des 14 manches du championnat, les deux Sébastien, Loeb et Ogier, respectivement nonuple et sextuple champions du monde de la discipline, au volant d’une Hyundai et d’une Citroën, qui va polariser l’attention. Présentation de ce choc des titans !  

A ma droite, mesdames et messieurs, Sébastien Loeb, la légende absolue de son sport, neuf fois sacrés en WRC, désormais chez Hyundai, qui lui a octroyé de manière ponctuelle, pour six des 14 manches du calendrier de la saison 2019 au moins, un baquet sur la troisième des quatre i20 WRC engagée par ses soins, et à ma gauche, l’autre Seb, Ogier, le tenant du titre, sextuple champion du monde de la discipline, seul pilote en exercice potentiellement en mesure de se constituer un palmarès comparable, au volant de la Citroën C3 WRC !

Tout bien pesé, même les plus beaux combats de boxe tenus au Madison Square Garden (New York) ou à la MGM Grand Garden Arena (Las Vegas), genre Ali/Frazier, Tyson/Holyfield, ou Mayweather/Pacquiao, ne «boxent» pas dans la même catégorie que cette affiche !

«C’est bien que Loeb soit de retour, nous avons eu de très bonnes bagarres […] Nous changeons tous les deux d’environnement et cela a créé une vraie excitation dans le parc d’assistance, tout le monde veut voir ce qu’il va se passer», a indiqué, quelque jours avant l’entame de la saison, son meilleur ennemi (Ogier pour ceux qui lisent en diago’).

Si les 14 autres pilotes et les 16 copilotes du plateau ne comptent pas pour des prunes, si l’explication entre les quatre constructeurs engagés cette saison devrait être animée, c’est le duel des deux Seb, c’est la «Sébaston» à laquelle ils se livrent depuis hier, jeudi 24 janvier, sur les routes enneigées du rallye Monte Carlo (RMC), qui constitue l’enjeu majeur de cette saison.

Au terme des deux premières spéciales du RMC et de la saison, c’est l’Estonien Ott Tänak (Toyota Yaris) qui domine le classement général, devant Ogier et Thierry Neuville. Loeb pointe à la huitième place, après avoir fait un mauvais choix de pneus, à près d’une minute du leader déjà. Il devrait remonter rapidement au classement, toutefois. On parle d’un gars qui a remporté 7 fois le RMC (soit une victoire de plus qu’Ogier) !  

Loeb parviendra-t-il à empêcher Ogier de l’égaler sur le RMC, puis de se rapprocher dangereusement de ses 9 couronnes ? Est-il en mesure de d’aller chercher un dixième titre même s’il ne prend pas part à toutes les manches du championnat ? Pour rappel, Ogier a décroché son sixième titre de rang la saison dernière en ayant remporté quatre rallyes seulement. Certes, il a aussi signé maints podiums sur les autres courses. Mais il ne fait aucun doute que Hyundai n’hésitera pas à engager Loeb sur plus de manches s’il se met à enchaîner les bonnes performances…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here