P. Valigny, DG & CEO ALD Automotive Maroc :%% Nous visons une flotte de 15 000 véhicules en 2021

0
81

ALD Automotive est le leader de l’activité LLD au Maroc. La filiale de la Société générale veut consolider ce positionnement à travers une offre-produit encore plus compétitive et plus innovante. Eclairage de Philippe Valigny.

Autonews :  Vous avez reçu la distinction «Elu service client de l’année 2019», quel est votre sentiment ?

Philippe Valigny : Cela nous fait un grand plaisir à double titre. Primo, c’est la deuxième fois que nous la remportons. Secundo, cela démontre l’importance de la relation client dans la stratégie d’ALD.

Cette distinction nous donne une motivation supplémentaire pour continuer le développement de la qualité de service chez ALD mais aussi contribuer à promouvoir la LLD sur le marché marocain. En effet, nous jugeons que le potentiel est assez important et qu’il y a encore des opportunités à conquérir pour assurer une bonne pénétration de la LLD.  

Autonews : Vous êtes leader du marché. Quelles sont les dispositions prises pour consolider ce positionnement ?

P.V. : Nous misons sur notre savoir-faire, la qualité des services proposés, l’engagement de nos équipes et notre capacité d’innovation.

Notre objectif est de rester leader dans l’ensemble des offres et services offerts. Il est donc essentiel d’être avant-gardistes et proposer des solutions innovantes. Nous disposons à titre d’exemple, d’une plateforme digitale qui sert à relier notre service relation client, nos conducteurs et nos partenaires.

Pour le marché de vente des véhicules d’occasion, nous avons également déployé les ventes électroniques via un site E-commerce (ALD CARMARKET) et sommes reconnus comme acteur majeur.

Autonews : Comment se présente votre activité et quelles sont vos ambitions dans les années à venir ?

P. V. : Nous continuons à assurer une croissance de notre parc et ceci dans un marché compétitif et difficile. Notre flotte actuelle est de plus de 10 500 véhicules, soit 30% de parts de marché. L’objectif souhaité est d’atteindre 15 000 véhicules à l’horizon 2021.

Autonews : Pourquoi le marché public est jugé difficile ?

P.V. : Les règlements dans le public sont très compliqués pour être payés dans les temps.  Les process administratifs sont très longs et le recouvrement compliqué.

Néanmoins, pour ALD, filiale du Groupe Société Générale, c’est tenable. D’autant plus que nous avons développé une expertise dans ce domaine règlementé et qui nécessite une gestion particulière.

Autonews : Comment se présentent les synergies avec la Société Générale ?

P.V. : Ça se passe très bien, la Société Générale promeut la LLD à travers son réseau et c’est l’un de nos axes de développement.

Autonews : Quelle est la place du digital pour le développement de votre activité ?

P.V. : Le digital a révolutionné sensiblement la gestion des relations clients, surtout dans un contexte aussi évolutif et influencé par les tendances numériques. Nous mettons à la disposition de nos clients des applications pour interagir en temps réel afin de mieux les satisfaire et rendre leur expérience plus simple et efficace.

A l’ère du digital nous nous sommes adaptés aux exigences d’une clientèle connectée et qui a besoin de tout faire passer par son smartphone pour gérer ses tâches quotidiennes dont la gestion du parc automobile. C’est ainsi que ALD se distingue sur le marché.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here