Gustav Otto : L’ingénierie dans l’âme

0
46

Gustav Otto est l’un des fondateurs de la firme BMW. Cet ingénieur, fils d’un ingénieur, a marqué par son génie et son talent l’histoire de l’industrie automobile à travers le développement d’une marque qui restera une référence notoire dans le segment premium.

A l’origine, BMW était une entreprise spécialisée dans la construction de moteurs d’avions avant de migrer vers l’industrie automobile. Plusieurs événements ont eu un impact dans ce changement.

En tant qu’entité industrielle, la firme BMW est née en 1916. L’entreprise a été fondée par deux ingénieurs : Gustav Otto et Karl Rapp qui ont fusionné leurs entreprises respectives. Gustav a grandi dans un environnement industriel, son père Nikolaus Otto était l’inventeur du moteur à combustion ou du bloc à quatre-temps. Héritant d’un riche savoir technique, Otto junior possédait tous les ingrédients nécessaires pour réussir une belle carrière dans l’industrie et l’ingénierie. A la base, il s’intéressait à la construction aéronautique, aidé par sa passion pour le secteur, en plus d’une licence de pilotage qu’il détenait. A 28 ans, il fonde à Munich une entreprise spécialisée dans la fabrication de moteurs d’avions. Son partenariat avec Karl Rapp, un autre ingénieur, donnera naissance en 1917 à Bayern Motoren Werke AG (BMW). La traduction littéraire signifie: entreprise bavaroise de moteurs, qui choisira l’hélice d’avion comme emblème et les couleurs blanc et bleu de la Bavière. Les moteurs créés équiperont une large gamme d’avions de la Luftwaffe, qui ont reçu une bonne réputation durant la Première guerre mondiale.

La capitulation de l’Allemagne à l’issue de ce conflit en 1918 et le traité de Versailles qui interdisait à BMW de fabriquer ces moteurs, ont poussé la firme germanique à investir de nouveaux domaines d’activités. Elle a opté pour le développement des camions et des motos. 1923 connaîtra le lancement de BMW R32, un motocycle construit à plus de 3 000 exemplaires. Ce deux-cylindres pouvait atteindre une vitesse de près de 100 km/h. Malgré la levée d’interdiction sur la construction de moteurs d’avions, BMW se concentrera essentiellement sur l’industrie automobile. Cependant, des conflits familiaux vont pousser Otto à la dépression et par la suite au suicide en 1926. Ses successeurs vont développer la firme, qui deviendra plus tard la marque premium la plus vendue de sa catégorie. Profitant de l’essor de l’industrie automobile lors des Trente glorieuses, BMW mènera à bien son programme de développement. Grâce à ses recherches et ses techniques innovantes, le constructeur a pu se démarquer brillamment de la concurrence, ce qui lui a permis de gagner des parts de marché importantes. Adoptant le slogan «Plaisir de conduire», la firme bavaroise sera un symbole en termes d’élégance, de sportivité et de confort. Depuis, l’entreprise est devenue un fleuron de l’industrie allemande, jouissant d’une notoriété remarquable à l’international.

Pour immortaliser Gustav Otto, un musée a été érigé à sa mémoire.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here