Audi A8 : L’avance par l’autonomie

0
44

Elle est impressionnante à plus d’un titre. Mais c’est le système de conduite autonome de la limousine d’Ingolstadt qui marque réellement les esprits, qui lui permet de renvoyer à leurs études ses principales rivales.

Dans la course à la technologie que se livrent les constructeurs allemands, Audi a placé une accélération décisive avec la quatrième génération de l’A8, allant notamment plus loin que ses rivales en matière de cybernétique et d’intelligence artificielle. Au point que ses lignes racées, qui font oublier sans peine son gabarit impressionnant (5,17 m de long), son habitacle spectaculaire et à la finition proverbiale, marqué par la présence de deux écrans tactiles centraux, ou encore ses motorisations, notamment le V6 3.0 l de la version 50 TDI, fort de 286 ch, passent au second plan. Il faut dire que l’on a affaire à la première voiture de série dotée d’un système de conduite autonome de niveau 3.

Concrètement, cela signifie que le conducteur peut ôter ses mains du volant et laisser faire l’automate, qui met à contribution un super calculateur, ainsi qu’une batterie de capteurs à ultrasons, des caméras 360° et, surtout, un LIDAR, un scanner laser permettant de réaliser un maillage systématique de la route et de repérer les obstacles éventuels sur une distance de 200 mètres. Pour l’instant, ce dispositif autonome, baptisé Audi AI Traffic Jam Pilot, n’est activé que dans les embouteillages, si tant est que la vitesse n’excède pas 60 km/h.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here