120ème anniversaire de Renault : Le fabuleux losange

0
19
Vendue à plus de 8 millions d’exemplaires, Renault 4 est un succès historique dans le monde automobile.

Renault est l’un des grands constructeurs automobiles de tous les temps. On lui doit beaucoup d’inventions qui ont permis de démocratiser la voiture.

C’est à la fin du 19ème siècle et plus précisément le 24 décembre 1899 que les frères Renault (Louis, Marcel et Fernandel) ont décidé officieusement de fonder l’entreprise qui porte leur nom. Passionné d’automobile, Louis a décidé de transformer son tricycle en voiturette. Aidé par ses frères qui jouissent d’une expérience industrielle dans le textile, le projet donnera naissance à Renault Type A. Ce modèle devrait générer 12 commandes. La Société Renault Frères sera officiellement lancée le 25 février 1899. Elle prendra une nouvelle dimension avec l’introduction à partir de 1905 de la production en série puis du taylorisme en 1913. Durant la première guerre mondiale, l’entreprise est appelée à la rescousse pour soutenir l’effort de guerre. Elle construira des camions, des véhicules blindés pour le transport des troupes, des avions, des munitions… et même des chars de type FT17. Au cours de la Seconde guerre mondiale, Louis Renault sera amené à collaborer avec les Allemands. Une décision qui lui sera fatale, puisqu’à la fin du conflit, il sera inculpé pour haute trahison et tirera sa révérence en prison. L’entreprise sera nationalisée et baptisée Régie nationale des usines Renault (RNUR).

La période des Trente glorieuses sera très bénéfique pour le constructeur surtout avec l’export qui n’aurait pu réussir sans le lancement de modèles simples, fiables et à bon marché, à l’image de la 4 chevaux. Adoptant le slogan de «Petite voiture pour tous», elle sera un concurrent direct de la Coccinelle.

Viendra ensuite Dauphine, un modèle qui sera le plus vendu entre 1957 et 1961. Le début des années 60 connaîtra le lancement d’un autre modèle emblématique, il s’agit de la R4. Vendue à plus de 8 millions d’exemplaires, la voiture restera un succès historique dans le monde automobile. Cette orientation populaire de la marque touchera d’autres modèles, dont la R12 et la R16, destinées pour les cadres et les fonctionnaires pères de familles. Dans le segment des citadines, la R5 connaîtra, elle aussi, un succès fulgurant avec près de 5,6 millions d’exemplaires écoulés.

A la fin des années 70 et début des années 80, la marque au losange se lance dans le premium, en tablant sur l’innovation et les équipements de dernière génération. Mais des modèles comme R20 et R25 n’ont pas pu atteindre les objectifs tracés face à la concurrence des modèles germaniques.

Les années 90 sont également importantes pour le groupe avec la privatisation de la firme et un vaste mouvement de concentration, de fusions et de rachat, couronné par une alliance avec Nissan. Ce mariage donnera naissance à un géant de l’automobile. Les synergies entre les deux entités ont permis de ratisser large dans certains domaines, dont celui de la voiture électrique et des SUV. En effet, le groupe a mis sur le marché une large gamme de véhicules électriques, qui a séduit la clientèle, comme Renault Twizy ou Zoe.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here