Volkswagen Jetta : Malle dominante !

0
20

Volkswagen va lancer son nouveau Jetta, un véhicule qui a été l’une des sensations du Salon de Detroit. La septième génération qui se distingue nettement de la version précédente, est une berline tricorps et non une Golf à coffre. Destinée essentiellement au marché américain, ses concepteurs l’ont dotée d’une silhouette sobre, une architecture intérieure simple et des équipements high- tech pour séduire.

Volkswagen capitalise sur le renouvellement de Jetta pour conforter son positionnement dans le segment des berlines et aussi redorer son image de marque ternie par l’affaire Dieselgate. Le constructeur veut séduire le marché nord américain à travers une offre qui répond aux orientations des automobilistes de la catégorie.

Revendiquant 17,5 millions d’exemplaires écoulés depuis sa création en 1979, Jetta est l’un des modèles les plus réussis de Volkswagen surtout sur le marché américain avec plus de 3,2 millions d’unités écoulées. C’est devenu une tradition de présenter le véhicule en avant-première dans ce marché (2010 à San Francisco, 2014 à New York et 2018 à Detroit). Le constructeur ne prévoit pas une version européenne, mais au programme figure un modèle pour le marché chinois baptisé Sagitar.

Capitalisant sur son historique, le nouveau Jetta veut ratisser encore plus large dans une catégorie, certes en perte de vitesse par rapport à d’autres segments comme les SUV, qui reste toutefois incontournable dans les marchés.

Volkswagen a choisi une mise à jour de grande ampleur, à commencer par les dimensions. Avec 43 mm de plus, la longueur culmine à 4 702 mm et l’empattement a été allongé pour atteindre 2 686 mm, soit 35 mm de plus. Désormais, le véhicule s’approche de la Passat améliorant au passage l’espace à bord.

Des changements sont opérés au niveau du profil qui tend vers un style de coupé plus qu’une berline conventionnelle. Le design dégage des signes agressifs, et se démarque par une face avant dynamique caractérisée par une calandre allongée, un capot glissant nervuré et une lumière LED intégrant les feux de jour et les feux arrière.

L’aérodynamisme a été amélioré de 10% avec un coefficient de 0,27 engendrant un effet positif sur la consommation de carburant.

Dès l’entrée de gamme, le véhicule propose des équipements à haute connectivité numérique et des systèmes d’assistance innovants comme le régulateur de vitesse adaptatif, les feux de route automatiques, la surveillance des angles morts ou encore le Front Assist avec freinage automatique d’urgence.

L’habitacle reste très proche des standards européens. La planche de bord est agrémentée par un large écran tactile central associé sur les finitions les plus hautes à un combiné numérique de 10,2 pouces.

Le véhicule propose également dans la version Jetta S, un grand toit panoramique inclinable et coulissant. Un éclairage ambiant agrémente l’espace intérieur proposant une sélection de dix couleurs différentes. Le poste de commande change également de couleur selon le mode de conduite : blanc en mode normal, rouge en Sport et bleu pour le mode Eco.

Dès l’entrée de gamme, le véhicule propose des équipements à haute connectivité.

Le nouveau Jetta emprunte la plateforme MQB qui a fait ses preuves dans d’autres véhicules du groupe Volkswagen (Golf, Arteon, Tiguan Allspace).

Sous le capot, une seule motorisation est proposée dans le catalogue pour le moment. Il s’agit du bloc 1.4 TSI de 150 ch et 250 Nm de couple associé de série à une boîte manuelle à six rapports.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here