Yves Bey-Rozet : La bonne organisation a permis de réussir l’événement

0
14
Doyen de la presse automobile française et membre du jury

Autonews :  Vous êtes à votre deuxième participation à cet événement, quel est votre sentiment ?

Yves Bey-Rozet : Il faut d’abord mettre en exergue la bonne organisation qui a permis de réussir l’événement devenu ancré dans le paysage automobile marocain. Il faut aussi relever la belle mise en scène lors de la soirée de présentation de la voiture de l’année et des autres véhicules consacrés par catégorie.

Le plus important, c’est le travail que nous avons effectué sur le circuit de Marrakech. Les importateurs ont joué le jeu en nous fournissant les voitures dans les délais. Nous les avons testées dans un environnement très sécurisé sachant évidemment qu’elles sont des routières et pas des voitures de course. Je dois avouer que nous avons eu affaire à un beau plateau, c’est une belle année, nous n’avons pas eu de mauvaise voiture. Même celle qui a fini neuvième ou dixième au décompte final, a beaucoup de talent. Cinq véhicules ont pu se détacher. Le podium n’était pas celui que j’avais en tête mais il me va très bien.

Autonews : Un mot sur le 3008, l’heureux élu ?

Yves Bey-Rozet :Le Peugeot 3008 dispose de plusieurs qualités qui lui ont permis de se distinguer par rapport à ses concurrentes. Je cite notamment le châssis qui est en quelque sorte un tapis volant, il procure beaucoup de confort pour les passagers à bord. Il faut aussi souligner que les concepteurs du véhicule ont pris beaucoup de risque sur le style. Peugeot a osé opérer une rupture, un pari gagnant en fin de compte. Il a été élu Voiture de l’année en Europe, ça ne me choque pas qu’il le soit aussi au Maroc.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here