2012 : Lancia Ypsilon

0
10

Les JO de Londres sont l’événement planétaire majeur de 2012, année lors de laquelle l’inauguration de l’usine Renault-Nissan de Tanger met l’industrie automobile sur les rails du succès au Maroc. Pendant ce temps-là,  Barack Obama est réélu à la Maison-Blanche, Vladimir Poutine s’empare du Kremlin et François Hollande prend résidence à l’Elysée. Cela dit, c’est une autre élection qui nous intéresse, celle de la Lancia Ypsilon, qui succède ainsi à sa cousine.

(De g. à d.) Mohamed Alami, notaire, Bruno De Mori, PDG du Groupe Fiat Auto Maroc, Slimane Echchihab, DG délégué de Wafa Assurance, Fatima Ouriaghli, DG d’Autonews, et Koudama Zeroual, directeur marketing & communication de Wafa Assurance.

La citadine italienne fait valoir, entre autres arguments, sa bouille sympathique. Malheureusement, sa carrière commerciale, comme celle de toutes les Lancia, bat de l’aile. La marque turinoise est mythique, mais n’arrive pas à trouver sa place au sein de la galaxie Fiat.  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here