2011 : Alfa Romeo Giulietta

0
33

Après une éclipse de dix ans, les Trophées de l’automobile opèrent un retour remarqué au sein du paysage automobile marocain en 2011, année où les révolutions arabes sonnaient le glas de Benali en Tunisie, de Moubarak en Egypte et de Kadhafi en Lybie. Au Maroc, une nouvelle Constitution permet de calmer la gronde.

Ahmed Reda Chami, ministre de l’Industrie, du Commerce et des Nouvelles technologies (G), et Bruno de Mori, PDG Fiat Group Maroc.

Cette année est aussi celle de la nomination d’Abdelilah Benkirane à la tête du gouvernement marocain, de la mort de Ben Laden suite à un raid des forces spéciales américaine, de la catastrophe nucléaire de Fukushima. Loin de ce tumulte, l’Alfa Romeo Giulietta s’attire les faveurs du Jury des Trophées grâce à son patronyme mythique, à ses formes irrésistibles et à une ribambelle d’autres atouts !  

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here