WTCR : Une Golf GTI pour Bennani

0
10

Résultant de l’unification du WTCC et des TCR International Series, qui sont un «spin-off», un dérivé moins coûteux du WTCC, lancé en 2015, la saison 2018 de WTCR démarrera les 7 et 8 avril prochains sur le circuit Moulay El Hassan de Marrakech.

Basé sur la réglementation du TCR International Series, le WTCR ne s’adresse qu’aux écuries privées. Les constructeurs ou écuries usine ne peuvent s’y aligner, ce qui signifie que le côté sportif est privilégié par rapport à la puissance financière.

Cette première saison de WTCR verra la participation d’équipes et de pilotes prestigieux. Citons, préférence nationale oblige, Mehdi Bennani, à qui a fait appel le Sébastien Loeb Racing, écurie française qui a dominé, lors des deux dernières saisons, le WTCC Trophy, le championnat réservé aux privés, aux indépendants, notamment grâce à la maestria du champion marocain, couronné en 2016.

Le team portant le nom du nonuple champion du monde WRC affiche de grandes ambitions pour cette saison initiale du WTCR. Il a fait appel à un autre yop gun en la personne de Rob Huff, champion du monde WTCC en 2012. Bennani et Huff seront au volant de deux Volkswagen GTI TCR, bolide qui a permis au pilote français Jean-Karl Vernay d’empocher le titre pilotes de la saison 2017 des TCR International Series.

Bennani aura certainement à cœur de briller à nouveau au sein d’une équipe qui lui fait confiance depuis 2015.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here