Marché automobile octobre 2017 : Croissance des ventes de 5,71%

0
28

A fin octobre 2017, 137 459 véhicules neufs ont été écoulés, représentant une hausse de 5,71%. A deux mois de la fin de l’année, un nouveau record est fort probable à moins d’un revirement de tendance de dernière minute.

Le marché des voitures neuves continue sur sa lancée. En dépit d’une petite hausse au cours du mois d’octobre de 1,05% où le volume des ventes avait atteint 12 205 unités, il faut dire que les prémices d’une belle saison demeurent présentes.

Dans le détail, le segment des voitures particulières (VP) qui représente près de 92% du marché, a totalisé 126 353 immatriculations en progression de 4,09%. Dans un trend haussier, la catégorie des véhicules utilitaires légers (VUL) affiche 11 106 ventes, en croissance de 28,51%.

Par marque VP, Dacia est largement indétrônable de son fauteuil de leader avec 38 077 unités écoulées, soit une hausse de 15,15%. La marque low cost dispose d’une gamme compétitive, qui séduit les petits budgets. Elle est suivie par sa consœur Renault, qui enregistre au compteur 17 070 immatriculations soit un bond de 32,85%. Le lancement de nouveaux modèles, l’agressivité commerciale et le large réseau ont contribué à cette performance. Fidèle à sa troisième place, Ford a cédé 9 810 voitures, mais consent une baisse de 15,47%.

Véritable phénomène du marché, Volkswagen continue sur sa percée avec 9 420 immatriculations et une croissance de 12,98%. La plupart des modèles de la marque ont participé pratiquement à cette performance. Hyundai s’adjuge la cinquième position avec 8 574 voitures cédées et une hausse de 3,65%. La marque coréenne commence à reprendre des couleurs, surtout après le lancement des SUV Tucson et Creta. La sixième place revient à Peugeot, qui cumule
7 928 véhicules écoulés mais accuse une régression de 3,98%. Affichant une bonne physionomie, Nissan poursuit son essor et enregistre un volume de 5 460 immatriculations, en augmentation de 7,5%. En retrait, Fiat se contente de la huitième place avec 5 138 cessions et un recul de 30,85%. La neuvième place est occupée par Citroën qui a, à son actif, 5 060 immatriculations, en petite baisse de 0,73%. Toyota ferme le peloton avec 2 957 voitures cédées, en régression de 8,02%.

Les réalisations sont mitigées dans le segment de luxe. En effet, Mercedes a vendu 2 454 voitures, en hausse de 9,26% ; BMW a cédé 2 144 véhicules mais recule de 4,58% ; tandis que Audi a enregistré 1 943 voitures et une augmentation de 16,07%. En dépit d’un mois d’octobre fructueux, le cumul des ventes pour les marques 4×4 premium s’inscrit dans un trend baissier. Land Rover avec 1 024 unités régresse de 31,28%. Pour sa part, Jeep a vendu 903 véhicules, en baisse de 35,36%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here