(Auto-Moto 13/3/2022) Peugeot Landtrek au Rallye Aïcha des Gazelles

0
1215

A l’occasion de la Journée mondiale des femmes, nous sommes allés à la rencontre de Samia et Mounia Terhzaz, qui participent à la prochaine édition du Rallye Aïcha des Gazelles au volant du nouveau Peugeot Landtrek. Résolues à triompher, les deux sœurs se sont préparées physiquement et psychiquement à cette épreuve qui réclame un maximum de rigueur et de détermination. A cet égard, elles ont passé un stage de formation dans la fabuleuse région de Merzouga afin de peaufiner les techniques de navigation et de conduite dans le désert.

Et une chose est sûre, elles pourront compter sur les capacités impressionnantes en matière de franchissement du Landtrek, que nous avons passé sur le banc d’essai d’Auto-Moto pour tester sa robustesse proverbiale.

Pour affronter les obstacles en off road, le Landtrek a subi quelques ajustements sur le plan technique, notamment en ce qui concerne l’amortissement et les protections du châssis. Mises à part ces petites modifications, rien ne change par rapport à la version standard.

Le baroudeur français affiche des mensurations régaliennes. Par rapport à ses concurrents, il occupe la première place du podium, en matière d’habitabilité et de volume de chargement. Au total, il affiche une charge utile dépassant une tonne, conjuguée à une capacité de remorquage culminant à 3,5 tonnes. Esthétiquement, le lion ne manque pas d’agressivité, comme en témoigne sa face avant flanquée d’une calandre démesurée encadrée de blocs optiques à LED. L’ambiance intérieure, pour sa part, est sereine avec une modularité fort évoluée. A l’avant, le choix est possible entre 2 sièges indépendants, ou une banquette 3 places Multiflex. Rabattable, son dossier central permet de dégager de l’espace pour une tablette de travail, façon accoudoir.

L’agencement du tableau de bord revêt des points de similitude avec les autres modèles de la gamme, à l’instar des boutons façon touches de piano, dénommés «Toggles Switches». Juste au-dessus, s’érige l’écran 10’’ HD, qui permet de piloter toutes les fonctions infodivertissement.

Par ailleurs, les possibilités de personnalisation sont illimitées, à l’instar du marchepied, des protections thermoformées de la benne, du hard top vitré, des arceaux de sécurité chromés… ainsi que d’autres touches qui accentuent l’efficacité de l’engin.

En tant que baroudeur pur et dur, le Landtrek à double cabine est armé d’une transmission intégrale qui lui permet de dépasser les obstacles avec une sérénité déconcertante.

Démonstration sur un terrain entièrement défoncé, où il suffit de régler la molette sur le mode 4 roues motrices pour assurer une adhérence optimale. Du coup, le Landtrek traverse des ornières profondes sans broncher. Si les pneus commencent à patiner, il suffit d’activer le système de croisement de ponts pour dégager le pneu enlisé. Et voilà le Landtrek qui déguerpit comme un félin.

Dévaler une colline pentue, ou traverser un passage à devers trop incliné, le Landtrek exécute ces opérations comme de simples formalités.

Tout compte fait, les sœurs Terhzaz possèdent une monture d’exception pour obtenir le graal, et remporter le Trophée des Gazelles. Nous leurs souhaitons une très bonne chance.