Yamaha :
Un bon son brut pour les motards !

0
714
Abdeslam Sijelmassi, PDG de Mifa Group et Mifa Motors.

Une nouvelle agence Yamaha ouvrira ses portes à Marrakech au début de l’été. Y seront regroupées les activités «mécanique» et «musique» de Mifa Group.

Le distributeur officiel de Yamaha au Maroc, Mifa, vient d’annoncer l’ouverture, début juillet prochain, d’une nouvelle agence Yamaha à Marrakech. Sise au 296, boulevard Moulay Abdellah (ex-route de Safi), ce showroom vient étoffer le réseau commercial de la branche deux-roues et loisirs de Mifa, constituée jusqu’alors de trois points de vente (Casablanca, Tanger et Agadir) et d’autant de revendeurs agréés, situés à Tétouan (pour deux d’entre eux) et à Tanger.

yamaha_02

Ce concept-store devrait donner le La, servir de référence, aux futurs showrooms de la marque aux trois diapasons. Car c’est une petite révolution qui se prépare avec ce nouveau showroom. En effet, Mifa a l’intention de remettre l’église au milieu du village en rendant tout son sens au logo Yamaha (un diapason est un appareil produisant une note dont la fréquence sert de référence pour l’accord des voix et des instruments), en centralisant dans un même espace ses deux activités majeures, à savoir la distribution de motos (mais aussi de scooters, quads, buggys, scooters de mer…) et d’instruments de musique (pianos, orgues, batteries, guitares, etc.).

Il faut savoir que Yamaha produisait des instruments de musique avant de se découvrir d’autres vocations. Le métier de base de cette firme, fondée en 1887, était la fabrication d’orgues. Ce n’est qu’en 1955 que la première moto de la marque a vu le jour. «Aujourd’hui, à l’international, les deux activités sont gérées par deux entités indépendantes. Ce n’est qu’au Maroc que nous envisageons cette réunification au sein d’un même espace», explique Abdeslam Sijelmassi, PDG de Mifa Group et Mifa Motors.

yamaha_03

Ainsi, dans le Yamaha Live Space de Marrakech, actuellement en chantier, cohabiteront l’univers deux-roues et loisirs de la marque, avec un espace d’exposition des différents engins commercialisés, mais aussi un espace pièces de rechange, accessoires vestimentaires et équipement du motard, ou encore un espace SAV, et son univers musical, qui bénéficiera d’un corner dédié.

yamaha_05

Cette configuration devrait être progressivement adoptée par le clair des points de vente de Yamaha dans le royaume. Et si certains d’entre nos lecteurs considèrent d’un œil sceptique cette juxtaposition motos/instruments de musique, nous leur recommandons de googler «Yamaha R1exhaust sound», de faire grimper le volume et de se laisser transporter par l’incroyable concert symphonique offert par le 4-cylindres 998 cm3 de 200 ch de la sportive du clan Yamaha quand il tutoie son régime maxi, qui culmine à 13 500 trs/min ! Si vous ne faites toujours pas le rapprochement, fermez les yeux et imaginez un(e) motard(e) sur une XT 1200ZE Super Ténéré, guitare Yamaha en bandoulière…