Vin Diesel :
Muscle américain

0
708

Vrai passionné de voitures, Vin Diesel possède plus de 30 modèles mythiques qui ont marqué l’histoire de l’automobile américaine au cours des 50 dernières années.

Nombreuses sont les stars qui ont vu le jour grâce au film de Tom Hanks «Il faut sauver le soldat Ryan», dont notamment, Vin Diesel. Après ce second rôle, l’acteur d’origine brésilienne a été le héros de plusieurs mégaproductions hollywoodiennes, dont notamment XXX et Fast&Furious. Son dernier film «Billy Lynn’s Long Halftime Walk» a été tourné au Maroc.

Vin Diesel a déclaré dans une interview accordée à la fameuse émission «Scopp with Raya» sur la MBC chaîne 2 : «Vous avez vu la vidéo que j’ai postée sur Facebook pendant que je tournais le film au Maroc ? J’ai adoré ça. C’était une expérience magnifique». Et d’ajouter, «j’étais en train de marcher tout seul (…) et je me suis rendu dans une maison. Ses habitants ne possédaient pas grand-chose, leur frigo était fait de peau de chèvre. Malgré ça, ils ont été très hospitaliers et ont insisté pour m’offrir du thé et tout ce qu’ils avaient. C’était une très belle expérience».

Life 2

Collection de légendes

Les sportives américaines qui ont marqué l’histoire de l’automobile dominent son garage. Passionné de la marque Chevrolet, il possède la deuxième génération de la mythique Chevelle. Lancée en 1970, elle est plus affûtée que son aînée. Son bloc de 375 ch en fait toujours une bête indomptée. Elle n’avait besoin que de 6,5 s pour franchir les 100 km/h.

En plus de la Camaro F-Bomb de 1973, il possède la nouvelle Corvette Stingry. Son look infernal et ses performances lui ont valu une place exclusive dans son garage. Sous le capot, le V8 6,2 l développe 460 chevaux.

Même son de cloche pour la marque américaine Dodge. Aux côtés de la Charger Daytona de 1969, il gare la Dodge Charger RT de 1970. Redoutable rivale historique des Ford Mustang et Chevrolet Camaro, elle appartient au genre automobile de type muscle car. Produite par la marque Plymouth, filiale de Chrysler, elle est aujourd’hui considérée comme une référence des voitures classiques en matière de performances. Diesel a opté également pour la Charger SRT8 en 2010, l’une des redoutables sportives produites par Dodge. Son huit-cylindres et son look lui ont façonné une personnalité typiquement américaine. Sous le capot, la SRT8 fait appel à un nouveau V8 Hemi de 6,4 l. Il développe 465 chevaux, ce qui devrait permettre à cette Charger de ne pas trahir son apparence bodybuildée.

Plymouth Barracuda, Pontiac Bonneville, Buick GNX… nombreuses sont les autres classiques américaines qui trônent dans son garage.

Vin Diesel affectionne également les modèles nippons et européens. Outre la Mazda RX7 lancée en 1993 et la Subaru Impreza WRX STI de 2009, les journalistes américains confirment que la collection de Vin Diesel compte également d’autres modèles des mythiques marques sportives Ferrari, Porsche, BMW…

Life 3