Vid’… grenier :
Les Allemands font le buzz !

0
623

Dans ce petit «Spécial constructeurs allemands», on vous propose d’aller à la rencontre de la BMW Série 7 qui partage l’affiche avec Jennifer Lawrence dans «Red Sparrow», mais aussi de faire connaissance avec MBUX, qui est à Mercedes ce que Siri est à Apple, et, enfin, de découvrir ce qui fait de la Porsche 918 Spyder une hypercar d’exception. Bon spectacle !

BMW

Série 7ème art

Dans «Red Sparrow», long métrage réalisé par Francis Lawrence et dont l’avant-première a eu lieu jeudi 15 février à Washington, l’actrice américaine oscarisée Jennifer Lawrence, qui campe le rôle d’une jeune ballerine qui voit sa carrière finir précipitamment suite à une méchante chute et qui se reconvertit, contre sa volonté, en espionne des services secrets russes, donne la «réplique» à une superbe BMW Série 7.

BMW

Coutumier du placement de produit à Hollywood, notamment dans les sagas «James Bond» et «Mission impossible», BMW a publié sur sa chaîne Youtube officielle un trailer dans lequel la limousine à l’Hélice apparaît au moins autant que l’actrice révélée dans le film indépendant «Winter’s Bone» en 2010 et devenue superstar deux ans plus tard suite à son rôle dans le premier des quatre volets de «The Hunger Games».

A noter que l’aïeule de cette Série 7 a déjà été impliquée dans une «sombre» affaire d’espionnage en 1997 dans l’excellent «Demain ne meurt jamais», 18ème opus de la franchise James Bond. Cette 750 iL (E38), bardée de gadgets par Q, chef de la section R&D du MI6, pouvait être contrôlée à distance par le truchement d’un téléphone portable. Une technologie qui rappelle furieusement stationnement autonome télécommandé de l’actuelle Série 7 (G11) !

Mercedes-Benz

La révolution MBUX

Dévoilé par Mercedes lors de l’édition 2018 du CES Las Vegas et étrenné par la Classe A, MBUX (Mercedes-Benz User Experience) est un système multimédia révolutionnaire, un assistant intelligent qui devrait, selon toute vraisemblance, être adopté par les autres constructeurs, qui devrait bouleverser durablement le rapport que vous entretenez avec votre auto. Fonctionnant sur un software Linux et faisant appel à une intelligence artificielle (IA), cet équipement apprend à vous connaître au fil du temps et de vos sollicitations.

mercedes

En effet, selon la firme de Stuttgart, cette IA ne répond pas qu’à des formules préétablies, ce qui permet de créer une connexion émotionnelle entre le véhicule et ses occupants et d’offrir à ces derniers une expérience personnalisée. Concrètement, d’un simple «Hey Mercedes», l’usager accède aux services de ce «secrétaire particulier», capable de répondre à vos questions les plus diverses, d’envoyer un message texte à un de vos contacts après que vous lui en ayez intimé l’ordre et dicté le contenu, mais aussi de retenir vos préférences en matière de musique, de programmation GPS ou de configuration du véhicule, pour mieux vous servir… Bluffant !

Porsche

La 918 Spyder au top !

Après une saison 1 spectaculaire, Porsche a publié récemment le premier des huit épisodes de la saison 2 de ses «Top 5». Lars Kern, pilote-essayeur de la firme de Zuffenhausen, y reçoit un invité de marque, Ansel Elgort, chanteur, DJ et acteur américain, jeune premier porté aux nues par les critiques de cinéma en 2017 pour son interprétation dans «Baby Driver», thriller dans lequel il campe le rôle d’un chauffeur officiant pour le compte de braqueurs de banque. Evidemment, aucun des bolides apparaissant dans le film en question (citons la Subaru Impreza WRX STI de 2006 ou la Dodge Challenger SRT Hellcat de 2017) n’a le quart de la moitié des prédispositions de l’hypercar hybride rechargeable de Porsche.

porsche

Dans la vidéo, Kern s’emploie à énumérer le Top 5 des aptitudes de la bête. En queue de liste, il évoque le design et l’aérodynamique de la sprinteuse souabe. En quatrième position, il cite son châssis dérivé étroitement des protos de course de la marque, un châssis monocoque avec berceau moteur arrière en PFRC (plastique renforcé de fibre de carbone) et partie avant en aluminium. Ensuite, il enchaîne avec la sonorité du moteur thermique, un V8 de 4,6 litres placé en position longitudinal central arrière et développant la «bagatelle» de 608 ch et 540 Nm, avant de placer en deuxième position les capacités des deux moteurs électriques, placés sur chacun des essieux et délivrant 286 ch, ce qui porte la puissance cumulée à 887 ch.

Enfin, les performances records enregistrées sur circuit par la 918 Spyder figurent, selon Porsche, au sommet de ce Top 5. Pour rappel, fin 2013, une 918 Spyder équipée du pack Weissach et pilotée par Marc Lieb, pilote d’usine de la marque, a établi, sur la boucle nord du Nürburgring, un record pour une voiture homologuée sur route avec un temps de 6 minutes et 57 secondes.