Skoda Rapid :
Second souffle

0
1190

Démarrant sa carrière commerciale en 2012 sur un segment marqué par une concurrence féroce, la Skoda Rapid s’est imposée en un temps record grâce à son rapport qualité/équipement/prix très compétitif. Aujourd’hui, elle se repoudre le nez pour mieux faire face à ses redoutables concurrentes qui ont fait récemment peau neuve.

Quelques jours avant le démarrage effectif du Salon de Genève, le manufacturier tchèque a dévoilé les photos de la Rapid restylée dans ses deux déclinaisons de carrosserie. Conservatrice, elle se satisfait de quelques retouches stylistiques bien calculées aussi bien sur la finition 5-portes que pour la version sedan. Esthétiquement, la proue se distingue par de nouveaux blocs optiques plus expressifs, dotés en option d’un éclairage au xénon, et s’orne de feux de jour à diodes. Plus aérodynamique, le bouclier intègre de nouveaux antibrouillards qui s’inscrivent en parfaite harmonie avec le style général de la face avant.  Même son de cloche au niveau des feux arrière qui se distinguent par un fond plus transparent.

Skoda-Rapid 2

A l’intérieur, on note l’arrivée du nouveau système multimédia connecté de nouvelle génération. Les passagers qui occupent les places arrière bénéficient, quant à eux, de deux nouveaux ports pour prises USB.

La plus grande nouveauté de la Rapid restylée officie sous le capot. La tchèque est animée par un nouveau 4-cylindres 1.2 TFSI (essence) décliné en deux puissances (95 et 110 ch). Malgré la montée en puissance, cette nouvelle mécanique se révèle moins gourmande que la précédente. La Rapid hérite des mécaniques qui ont bâti au cours des années leur notoriété, à savoir le 1.4 TSI de 125 ch, en essence, et évidemment le trois-cylindres 1.4 TDI de 90 ch et le 1.6 TDI de 116 ch, en diesel.

La filiale du géant de Wolfsburg donne rendez-vous à ses adeptes au Salon de Genève pour communiquer les différentes informations techniques de la Rapide millésime 2017 .