Seat Ateca :
Bon pied, bon œil

0
459

Flanqué d’une bouille joviale et d’un caractère très volontaire, l’Ateca régale d’une expérience de conduite fort plaisante.

Pour opérer sa toute première incursion dans l’univers très prisé des SUV compacts, le Seat Ateca a joui de l’attention particulière des dirigeants de la marque espagnole. Allure athlétique, intérieur digne des standards allemands et mécanique dorée sur tranche, le pionnier baroudeur de la péninsule ibérique distille une expérience de conduite très plaisante.

 

Esprit latin

L’Ateca ne manque pas, malgré ses traits de filiation avec les autres modèles de la marque, de prendre ses marques esthétiques. En tout point de vue, il arbore un style moderne, chic et fringant, inspiré de la tradition latine de la marque ibérique. Mais qui exprime ostensiblement l’esprit polyvalent propre aux SUV. A l’avant, la calandre trapézoïdale, encadrée de larges blocs optiques, s’apparente à celle de la Seat Leòn. Ces deux modèles sont facilement reconnaissables à leur signature lumineuse triangulaire, surplombant d’imposantes prises d’air. Le profil, de son côté, exhibe des surfaces lisses, traversées d’une ceinture de caisse haute et des bas de caisse légèrement évasés.

A l’intérieur, on apprécie surtout le design et la gestion intelligente de l’espace. Le tableau de bord disposé horizontalement accueille une instrumentation axée sur le conducteur. Ici, l’ergonomie se veut irréprochable avec un ordinateur de bord compilant les informations sur un écran 8”. Bien implantée en position haute, la console centrale se veut très pratique, contribuant à l’amélioration de la position de conduite. Avec 4,36 m de long, l’Ateca propose une habitabilité généreuse, conjuguée à des rangements spacieux. Le volume du coffre (510 litres) le place au rang des meilleures capacités de chargement du segment.

Caractère polyvalent

L’Ateca fait partie des SUV les plus légers, ce qui se traduit par une expérience de conduite agile, en ville comme sur piste. Ce dynamisme, il le doit au bloc diesel, 2.0 TDI de 143 ch, au demeurant ultra efficace. Il convient de préciser que le 4-cylindres en question ayant fait ses classes sous le capot de plusieurs modèles du groupe Volkswagen, n’a pas cessé de se perfectionner au fil des ans : son niveau acoustique a été réduit au diapason acceptable, tandis que sa consommation a été révisée à la baisse (5 l/100 km). Il faut aussi signaler que la boîte automatique DSG à 7 rapports contribue, en vertu de la souplesse de son double embrayage, dans l’économie de carburant. Les performances, elles aussi, ne sont pas en reste avec le 0 à 100 km/h expédié en 9 s et une vitesse maxi de 205 km/h. Autres sophistications ? L’Ateca met le plein en matière d’aides à la conduite.

On se lâche sur la route

La contribution des béquilles électroniques s’exprime naturellement dans la tenue de route. Dans la zone urbaine, son gabarit compact lui donne un avantage de taille, doublé d’une direction ultra précise, ce qui l’autorise à se mouvoir sans aucun souci dans la circulation. Sur routes et autoroutes, nous apprécions surtout la contribution du système XDS (verrouillage électronique du différentiel), travaillant de concert avec ESP (anti-dérapage), qui assure une stabilité imperturbable sur les routes sinueuses.

Globalement, le confort est sans reproches. Bien que notre modèle d’essai, 2.0 TDI Xcellence, soit équipé de jantes de 18 pouces (17 pouces pour les finitions Style et Style Plus), l’efficacité n’est pas altérée pour autant sur les passages dégradés…

Sur le plan des équipements, le baroudeur espagnol propose dès sa finition d’entrée de gamme, Style DSG, facturée 279 900 DH, un écran tactile, régulateur de vitesse, volant multifonction gainé de cuir, rétros rabattables électriquement, Bluetooth… et des jantes de 17 pouces. Pour bénéficier de la caméra de recul, l’accès et le démarrage mains libres, l’allumage automatique des phares, capteur de pluie, mode Follow me home… il faut ajouter un supplément de 20 000 DH. La version haut de gamme, Xcellence DSG, dotée d’un hayon de coffre automatique, sièges électriques en alcantara, toit panoramique et régulateur de vitesse actif, revendique, quant à elle, un prix de 323 900 DH.

Tout compte fait, les tarifs de l’Ateca s’annoncent rationnels compte tenu de la richesse de la dotation et de la diversité des prestations.