Range Rover Evoque Cabriolet :
Taillé pour la parade

0
144

Avec cette surprenante déclinaison cabriolet, le Range Rover Evoque change de philosophie. En scalpant la partie supérieure, le baroudeur fétiche de la marque anglaise fait concilier l’aventure débridée d’un SUV au plaisir de conduire d’une découvrable… Une chose est sûre, avec un tel véhicule vous ne risquez pas de passer inaperçu.

Les SUV possèdent de nombreuses similitudes fonctionnelles et dynamiques avec les berlines, ce qui n’est nullement le cas avec les cabriolets. Nul ne pouvait imaginer que le Range Rover Evoque, un baroudeur taillé pour l’aventure, paré de grands panneaux latéraux et d’une ceinture de caisse haut perchée, se métamorphoserait en un véhicule de parade. Mais voilà, le constructeur anglais n’a pas hésité à lui faire ôter le couvre-chef. Mélangeant, du coup, les fondamentaux Land Rover -ligne statutaire et carrure cartésienne- à une capote souple plongeante vers l’arrière, façon cabriolet d’antan. Le système de toit souple, insonorisé et totalement escamotable, fonctionne jusqu’à une vitesse de 48 km/h, et se replie en 18 s chrono pour révéler un intérieur au design saisissant, à tout point de vue. Un signe ne trompe pas, partout la griffe anglaise est de mise, et l’aspect cabriolet accentue franchement le côté ludique de l’Evoque. Autant dire que l’idée de disposer d’une gamme composée de 3 types de carrosserie (coupé, 5-portes et cabriolet) est bien profitable pour un best-seller dont les ventes ont dépassé les 500 000 unités, en 5 ans d’existence.

Range 2

Proportions plaisantes

Sur cette version découvrable, on retrouve les proportions plaisantes de l’Evoque, en particulier sa ligne taillée à la serpe, ce qui procure une personnalité à part. Pour autant, la silhouette s’en trouve modifiée avec une longue portée du toit en toile et des montants arrière plus fins que sur la version standard. Le pilier milieu disparaît, laissant la place à une ceinture de caisse sans relief, et en quelque mesure aussi, haut-perchée. Pour compenser la disparition des piliers, la rigidité du châssis a été renforcée par l’ajout d’environ 300 kg d’acier. Revers de la médaille, l’embonpoint de l’Evoque progresse considérablement pour atteindre
2 tonnes sur la bascule.

Autre changement notable, le profil fait désormais l’impasse sur le becquet arrière, mais, heureusement, il maintient les mêmes porte-à-faux repoussés au maximum, ce qui dégage un empattement conséquent. Suffisant pour y loger 4 personnes dans des conditions décentes. Pour le reste, le design de la face avant reste identique, l’Evoque découvrable arbore le même bouclier surplombé d’un capot sculpté inspirant la robustesse. Enfin, des arceaux de sécurité en aluminium sont intégrés à la carrosserie et se déploient en 90 millisecondes pour protéger les occupants en cas de tonneau.

Range 7

Miracle à l’anglaise

A bord, l’ambiance typiquement british, mêle élégance et classicisme. Les matériaux évoquent jusqu’au bout de la planche le cachet haut de gamme de la marque Land Rover. La finition, elle aussi, est irréprochable, en particulier la découpe de cuir très soignée avec de belles coutures.

Côté confort, si le conducteur et le passager de droite sont bien installés, on ne peut pas en dire autant des occupants des places arrière qui manquent cruellement d’espace, à cause de la hauteur réduite du pavillon. Mais il se rattrape par un mécanisme de toit en souple à manœuvre électrique qui s’escamote dans le coffre en deux temps trois mouvements ; la capote en tissu léger se replie en seulement 18 secondes jusqu’à la vitesse de 48 km/h. Plus surprenant encore, ce miracle à l’anglaise s’accomplit sans bruit ni brutalité excessive, selon un mouvement qui s’effectue en Z. Ainsi, la partie avant fait office de couvercle lorsqu’elle se replie dans sa soute. Comme il fallait s’y attendre, ceci implique un volume de chargement en moins (251 dm3), et pour ne rien arranger, l’accès au coffre est très laborieux. Pour le reste, la dotation en équipements se voit renforcée par le nouveau système multimédia de dernière génération «InControl Touch Pro» avec un écran tactile de 10,2’’.

Range 3

Sur le plan mécanique, le bloc Si4 essence de 240 ch, en finition SE Dynamic et HSE Dynamic, est la seule et unique motorisation disponible sur le marché national. Il s’accompagne de la boîte automatique à 9 rapports, qui travaille de concert avec la transmission intégrale et n’oublions pas le système Terrain Response® qui procure un niveau de sécurité hors-pair quelles que soient les conditions.

Avec cette version découvrable, Land Rover frappe fort, là où on l’attend le moins. Mais n’allez pas croire pour autant que ce modèle explosera les ventes, car ses tarifs restent très élitistes. Pas moins de 665 000 DH pour la finition SE, et un supplément de 59 000 DH pour la HSE. En tant que produit de niche, ces prix sont justifiables.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE