Opel :
Bras de fer entre PSA et GM !

0
540

Coup de tonnerre dans le monde des constructeurs ! Parce qu’il aurait été trompé sur la marchandise, le Groupe PSA veut récupérer une partie de la somme qu’il a versée à General Motors lors de l’achat d’Opel ! Le constructeur au Blitz serait une «bombe environnementale» et exposerait son nouveau propriétaire à de terribles sanctions. Détails.

Après la découverte du retard pris par Opel en matière de respect de l’environnement, PSA a demandé à GM de lui rembourser une grosse partie de la somme consentie lors de la cession – les milieux autorisés évoquent un montant d’un minimum de 500 millions d’euros. Rappelons que la marque au Blitz avait coûté la bagatelle de 1,3 milliard d’euros.

PSA a eu la désagréable surprise de découvrir que la marque au Blitz sera dans l’incapacité de respecter la future réglementation européenne en matière d’émissions de CO2. Le plafond fixé par Bruxelles concernant les émissions de dioxyde de carbone baissera de 130 à 95 g/km à l’horizon 2020-2021.

PSA 2

Opel risque de s’exposer à de lourdes amendes du fait de son bilan carbone catastrophique. En effet, la future législation prévoit des sanctions d’un montant de 95 euros par gramme excédentaire et par voiture vendue. Pour que les modèles de la marque allemande échappent à de telles sanctions, il faudrait que PSA consente des investissements considérables !

«Quand nous avons acheté Opel à General Motors, on ne nous a pas montré la face cachée de la lune. Par exemple qu’il n’y avait aucun plan pour respecter les exigences européennes en matière d’émissions de CO2», a indiqué dernièrement à la presse française Carlos Tavares, boss de PSA.

Si Tavares estime avoir été berné par le constructeur américain, il se garde bien d’évoquer l’étude menée par PA Consulting, société de conseil britannique spécialisée dans les technologies de l’information et de l’innovation, étude qui avait révélé, fin 2016, qu’Opel ne serait pas en mesure de respecter les futures normes européennes. La bataille entre les deux groupes automobiles s’annonce épique.