Mercedes-Maybach S 650 Cabriolet :
Un temple de délices !

0
384
Maybach, dont le label est désormais associé à la marque Mercedes, effectue un virage spectaculaire en lançant le premier cabriolet de son histoire.

La frénésie des limousines découvrables s’empare désormais de toutes les marques élitistes. Après la sortie de la Rolls-Royce Dawn et de la nouvelle Bentley Continental GTC, en 2015, c’est au tour de la Mercedes-Maybach S 650 d’exposer toute sa splendeur au dernier Salon de Los Angeles, en novembre dernier. Revue de détail.

Maybach, dont le label est désormais associé à la marque Mercedes, opère un virage spectaculaire en lançant le premier cabriolet de son histoire. Une chose est sûre, il n’y est pas allé de main morte, car, à l’origine, cette belle allemande aux allures féeriques est une terrible Mercedes S 65 AMG, revisitée pour l’occasion. Hormis la filiation stylistique à peine voilée, elle lui en reprend la plateforme, la base roulante et, surtout, le bloc V12 6.0 biturbo de 630 ch et 1 000 Nm… De quoi tenir la dragée haute à ses rivales anglaises.

Auf 300 Exemplare limitiert: Neues Mercedes-Maybach S 650 Cabriolet: Ultimative Open-Air-Exklusivität

Du pareil au même

A l’occasion de la relance du label Mercedes-Maybach, en 2014, Daimler Benz a présenté deux prestigieuses berlines : la S600 et la S500, basées sur la Mercedes Classe S. Le constructeur allemand n’a pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin, et récidive aujourd’hui avec la nouvelle S 650 Cabriolet. La recette est bien connue, rendre encore plus exclusives les différentes déclinaisons de la Classe S afin de viser une clientèle trop élitiste : Chefs d’Etat, milliardaires, et même la nouvelle génération de rappeurs américains, parmi lesquels on trouve Rick Ross, alias The Boss, connu pour avoir lancé son label Maybach Music. Rien que cela !

Auf 300 Exemplare limitiert: Neues Mercedes-Maybach S 650 Cabriolet: Ultimative Open-Air-Exklusivität

Ligne sublime

Question esthétique, la limousine allemande adopte des proportions surprenantes : vitres basses, long capot, et pare-brise très incliné. Ajoutez à cela un couvre-chef en toile qui se déploie (se referme) en 17 s chrono, et vous obtiendrez un cabriolet aux allures résolument sportives. Plusieurs éléments en chrome brillant, à l’avant, sur les côtés et à l’arrière, viennent agrémenter la carrosserie. Dans les faits, le seul changement notable par rapport au modèle de base (Mercedes Classe S Cabriolet) réside dans la prise d’air avant, au dessin un rien plus élégant, pour ne rien dire de l’apparition d’un discret logo Maybach sur les ailes. Le bouclier arrière, de son côté, se distingue par un design bien fluide, où quatre sorties d’échappement chromées, signées AMG, procurent un bel effet visuel. Enfin, si la S 650 porte jusqu’au bout de sa calandre le cachet d’un cabriolet « trop élitiste », elle présente néanmoins quelques traits de féminité, avec ses ailes très prononcées et ses hanches tout en rondeur.

Auf 300 Exemplare limitiert: Neues Mercedes-Maybach S 650 Cabriolet: Ultimative Open-Air-Exklusivität

Tailor made

Que dire de l’intérieur ? L’ambiance est totalement dévouée au confort des passagers. Depuis le volant trois branches avec jante massive, signé Maybach, jusqu’au tableau de bord biton à six ouïes d’aération, en passant par des sièges au design aussi exclusif, tout respire l’exubérance. Exubérante, la Mercedes-Maybach S 650 ne fait pas dans la demi-mesure sur le plan du choix des matériaux. L’intérieur est, de pied en cape, garni de cuir plein fleur, et les rembourrages des sièges brodés et des accoudoirs sont remarquables. Dans le détail, tous les matériaux, aussi bien les garnitures que les bois utilisés, sont commandés individuellement pour chaque véhicule en fonction de la couleur et de la texture. Autre souci du détail et non des moindres, le rappel de son patronyme (logo Maybach) à l’avant des sièges, à l’arrière des appuie-têtes et incrusté même dans la housse de rangement de la console centrale, ne manquera pas d’assouvir le désir narcissique de ses futurs propriétaires. Trève d’a priori, la S 650 se juge à la lumière de ses prestations et de ses performances, et sur ce plan, elle est vraiment sublime…

Auf 300 Exemplare limitiert: Neues Mercedes-Maybach S 650 Cabriolet: Ultimative Open-Air-Exklusivität

12 chambres d’enfer

… puisque sa force de frappe réside dans un tonitruant groupe motopropulseur, préparé par les sorciers d’AMG, division sportive de Mercedes. C’est un bloc biturbo V12 de 6,0 litres qui développe la puissance de 630 ch pour un couple de, tenez-vous bien, 1 000 Nm, entre
2 300 et 4 300 trs/mn. Fidèle à la propulsion arrière, le V12 s’accompagne de la boîte automatique à double embrayage 7G TRONIC. Et pour couronner le tout, la base roulante de l’engin s’acoquine avec la suspension AIRMATIC, dont la commande d’amortissement progressivement variable assure une sensation de conduite bluffante.

Finalement, le très exclusif Cabriolet de la marque Mercedes-Maybach sera commercialisé au printemps 2017, au tarif stratosphérique de 300 000 euros. Et pour ne rien arranger, la marque allemande a établi le numerus clausus de 300 exemplaires à produire, et pas un seul de plus… Dur, dur, d’être riche aujourd’hui !