Mercedes-Benz Trucks :
L’Actros entre en scène !

0
419

Essayé récemment par nos soins à Dubaï, le porte-étendard de Mercedes-Benz Trucks, l’Actros, vient de poser ses énormes (et nombreuses) roues sur le sol marocain, dans le cadre de la septième édition du salon Logismed, qui se tient à Marrakech jusqu’au 11 mai. Objectif : décrocher le titre TCO (Total Cost of Ownership) des poids lourds…

Durant le salon Auto Expo, Auto Nejma, importateur exclusif de la marque à l’Etoile, a joué la carte de la séduction, de l’élégance et de la distinction avec la présentation en première nationale de sa voluptueuse berline Coupé, la CLS.

Quelques jours plus tard, à l’occasion du salon Logismed, ce n’est plus vraiment la même chanson. Le nouveau flagship de Mercedes-Benz Trucks, le «kolossal» Actros, quatrième du nom, que nous avions eu le privilège d’essayer quelques semaines plus tôt, sur l’Autodrome de Dubaï et dans le très inhospitalier désert alentour, place le débat ailleurs : fiabilité, efficacité, sécurité et confort.

M. Marc Legeay, Adil Bennani et Salim Attar
De gauche à droite : Marc Legeay, DG de Mercedes-Benz Trucks dans la région Moyen-Orient et Afrique du Nord, Adil Bennani, DG d’Auto Nejma et Salim Attar, directeur de l’activité poids lourd de cette firme.

A bien tendre l’oreille, cela dit, on perçoit la même petite musique qu’à Auto Expo  ; «Trucks» ou pas, une étoile brille au milieu de la face avant ! Il y a plus de points communs qu’il n’y paraît entre la CLS et l’Actros. Les deux ont été conçus, programmés, pour dérouiller, pour tailler en pièces la concurrence ! L’Actros

Lancés en marge du salon Logismed et en présence d’Adil Bennani, DG d’Auto Nejma, Salim Attar, directeur de l’activité poids lourd de cette firme et Marc Legeay, DG de Mercedes-Benz Trucks dans la région Moyen-Orient, Afrique du Nord, les Actros 1842 (dédié au transport national) et 1848 (long-courrier) semblent  avancer suffisamment d’arguments massues pour taper dans l’œil des professionnels du transport de marchandises lourdes.

ministre_boulif
Présent lors de l’inauguration, par le premier ministre, Saâdeddine El Othmani, du salon Logismed, le secrétaire d’Etat chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif, ici en compagnie d’Adil Bennani, s’est penché sur le berceau du «petit» Actros…

L’«Actros Studio»

S’il n’est pas aussi sexy que la CLS, l’Actros n’en est pas moins agréable à contempler ! Mais c’est la cabine de ce colosse de «road», sa «beauté intérieure», qui force réellement le respect. A bord, c’est l’«Actros Studio» ! En plus d’une qualité des matériaux au-dessus des standards observés dans la catégorie des poids lourds (à titre d’exemple, les sièges du véhicule exposé sur le stand Auto Nejma au salon Logismed sont habillés d’un cuir matelassé du plus bel effet), d’une ergonomie bien pensée, avec notamment un poste de pilotage orienté vers le conducteur et un écran central tactile qui centralise un bon nombre de commandes, d’une praticité louable (très nombreux compartiments de rangement), ou encore d’une position de conduite aux petits oignons, le véhicule se signale par une modularité à donner en exemple.

Sur la version long-courrier, par exemple, l’aménagement a été fort bien pensé. En attestent les lits superposés qui occupent un minimum d’espace, la cabine sans tunnel, etc. Autre prérogative de cette variante : le chauffage additionnel à eau chaude, dispositif destiné à maintenir la cabine au chaud plus de deux heures après l’arrêt du moteur.

Evidemment, le confort de roulement et l’art de l’accueil sont des arguments de poids pour un gros avaleur de kilomètres comme l’Actros, qui offre le choix entre une suspension mécanique ou pneumatique. Mais c’est néanmoins dans un autre domaine que les engins de cette sorte sont principalement attendus : «La fiabilité est l’élément de base que prennent en considération les professionnels avant d’acheter un camion», explique Marc Legeay, avant d’ajouter que les produits de Mercedes-Benz Trucks sont adaptés à tous les marchés – ne craignant pas les carburants pas très nets, entre autres – et sont soumis aux tests les plus sévères.

La nouvelle génération de ce mastodonte a subi des tests d’endurance drastiques à Abu Dhabi, parcourant plus de six millions de kilomètres dans des conditions parfois infernales, bien plus rudes que celles que l’on rencontre sous nos latitudes. Au vu du succès inoxydable de la Mercedes 240D auprès des chauffeurs de grands taxis dans notre pays, modèle vanté pour sa fiabilité hors du commun, et, plus globalement, de la réputation et de l’image de marque de Mercedes-Benz, le prospect ne devrait pas être difficile à convaincre sur ce point précis.

mercedes_benz_truck_02

Au-dessus du lot

Autre critère décisif : l’efficacité. Le coût d’exploitation doit être jugé rentable par le professionnel. Et, sur ce volet, l’Actros n’a rien à craindre ! «Les économies de carburant sont significatives par rapport à la génération précédente», reprend Legeay.

Si les efforts déployés en matière d’aérodynamisme d’une génération à l’autre ne sont pas étrangers à cette perte d’appétit sensible, elle est essentiellement à mettre au crédit de la nouvelle chaîne cinématique de l’Actros, c’est-à-dire l’ensemble composé par le groupe motopropulseur (moteur et boîte de vitesses), l’embrayage, l’arbre de transmission et les ponts. Une chaîne cinématique 100% maison. Tous les concurrents de l’Actros sur le marché local ne peuvent en dire autant. «Sachez que certains rivaux ont recours à nos boîtes de vitesses !», fait noter Attar.

La nouvelle transmission robotisée à double embrayage Power Shift 3, disponible de série (boîte méca. optionnelle), serait la nouvelle référence du marché en termes de dextérité, d’à-propos et de douceur («les rapports passent à la volée et sans le moindre à-coup», dixit Attar). Offrant plusieurs programmes de conduite prédéfinis dont un mode Eco et un mode Power aux intitulés suffisamment évocateurs, elle formerait un duo redoutable avec le moteur, un gros six-cylindres en ligne complètement inédit. Développant 420 ch quand il anime l’Actros 1842 et 480 ch quand ce sont les entrailles de l’Actros 1848 qui l’accueillent, il est doté d’un système d’injection haute pression à rampe commune X-Pulse (pression à 2 700 bars pour une utilisation parfaite du carburant), mais aussi d’un turbo asymétrique, gage de disponibilité dès les bas régimes et d’allonge, d’absence d’essoufflement, quand l’aiguille du compte-tours entame la dernière phase de son ascension vers la zone rouge !

mercedes_benz_truck_05Sur le très sérieux site www.fuelduel.fr, les générations successives de l’Actros et les autres poids lourds à l’étoile ont relevé plus de 4 200 défis sur plus de 22 millions de kilomètres et ont trusté plus de 90% de victoires ! Un score sans appel, digne d’un résultat de référendum dans quelque république bananière…

La nouvelle génération de l’Actros devrait repartir sur les mêmes bases face à ses rivales, elle que les responsables de Mercedes-Benz Trucks présentent comme étant la championne incontestée du TCO (Total Cost of Ownership, qui peut être traduit par «coût total d’exploitation»). Plus que la consommation maîtrisée, un chiffre symbolise cette supériorité : les vidanges ne démarrent qu’à partir de 60 000 km ! De quoi faire repartir de plus belle la légende des capots scellés, ou plombés, née pour rendre compte de la fiabilité des Rolls-Royce d’antan ?

La sécurité est un autre domaine d’excellence de l’Actros, à en croire le team présent au Logismed. A gros renfort de technologie, le poids lourd à l’étoile serait «le véhicule le plus sûr du marché». Il bénéficie de quelques systèmes d’aides électroniques à la conduite inédits dans son segment, notamment un régulateur de vitesse intelligent, mais surtout l’Active Brake Assist 4 avec détection piéton, système de freinage d’urgence qui se déclenche quand le radar et les capteurs «embedded» détectent un obstacle, mobile ou non, et qui peut, le cas échéant, provoquer l’arrêt complet de la bête.

mercedes_benz_truck_04

Solutions logistiques innovantes

L’électronique veille au grain. Mais le facteur humain demeure important et Auto Nejma le sait, qui permet aux professionnels conquis par l’Actros de bénéficier d’une formation chauffeur, axée sur le volet sécuritaire et sur l’éco-conduite. Selon les responsables d’Auto Nejma, il s’agit d’une première au Maroc.

Enfin, profitant de la tenue du salon Logismed, organisé conjointement avec la vingt-quatrième édition du congrès international Eurolog, Auto Nejma a présenté des solutions logistiques inédites, à savoir des solutions d’extension de garantie et des offres de services d’entretien (notamment le Service24h) particulièrement intéressantes. De quoi rendre l’Actros encore plus désirable !

Si les tarifs du nouveau joyau de Mercedes-Benz Trucks n’ont pas été dévoilés par le management d’Auto Nejma, Salim Attar indique que «la qualité ne coûte pas cher. C’est la non qualité qui peut s’avérer ruineuse. Nous offrons la qualité Mercedes.»